Types de valorisation du sol d'une parcelle de jardin: comment améliorer la fertilité du sol?

Types de valorisation du sol d'une parcelle de jardin: comment améliorer la fertilité du sol?

Lorsque les heureux propriétaires de leur propre chalet d'été viennent pour la première fois sur leurs 5 à 10 acres, dans la plupart des cas, une image disgracieuse les attend. La terre envahie par les mauvaises herbes et les pousses sauvages, avec des sapins et des aiguilles de pin auto-ensemencées au premier coup d'œil laisse entendre qu'il y a beaucoup de travail ici. Il est inutile de compter sur un rendement élevé sans remise en état, c'est pourquoi les estivants commencent tout d'abord à analyser la composition du sol des terres, le niveau d'acidité, d'humidité, etc. Et, en fonction des problèmes identifiés, ils effectuent le nécessaire types de remise en état.

Du latin, melioratio se traduit par amélioration. Dans le monde antique, ce mot était utilisé pour désigner un système de mesures dont le but est d'améliorer la qualité et la fertilité des terres afin d'augmenter la productivité. Les bonnes terres ont été appréciées à travers les âges, de sorte que les agronomes ont mis au point diverses façons de transformer des sols vides inutilisables en une oasis de fertilité. Ils ont fourni de l'eau aux endroits arides, éliminé l'engorgement et les sels en excès, et ajusté la composition du sol en appliquant divers types d'engrais. En conséquence, quatre directions de remise en état ont été développées, qui sont maintenant utilisées dans les parcelles de jardin, dans les fermes, etc.

Culture - le début des travaux de remise en état

Une remise en état de type culturo-technique est effectuée par chaque résident d'été au stade initial de l'aménagement du site. Afin d'obtenir des terres décentes de la friche abandonnée pour aménager des parterres et des parterres de fleurs, vous devez au moins abattre les vieux arbres, déraciner les souches, couper les buttes et combler les trous, et également nettoyer la zone des pierres. En passant, vous pouvez lire les moyens les plus efficaces de déraciner les souches d'arbres dans un article séparé Essouchement des souches d'arbres. Lorsque la terre est défrichée pour le premier labour, le type de sol est analysé. Sur les sols argileux lourds, un ponçage est effectué, en introduisant 10 à 20 cm de sable et en le labourant dans les couches supérieures du sol. Cela améliore le régime de l'air et de l'eau de la terre, augmente le degré de chauffage du sol et élimine la formation de croûtes pendant la saison sèche.

L'argile est le processus inverse. Il est réalisé sur des terres sablonneuses légères et pauvres. Le limon est dispersé en une couche jusqu'à 10 cm pour le labour. L'argile aide à retenir l'humidité et enrichit le sol en oligo-éléments qui manquent dans le sable.

Selon le type de sol qui prévaut dans le chalet d'été, du sable, de l'argile, du chernozem, de la chapelure de tourbe et d'autres composants sont ajoutés pour aider à améliorer l'aéro et l'hydr perméabilité du sol.

Si le site tombe sur des tourbières, il est recommandé d'ajouter simultanément de l'argile et du sable. Les tourbières ont tendance à geler à de grandes profondeurs et l'introduction d'un mélange d'argile et de sable rend le sol plus léger, accélère le processus de dégel du sol au printemps et permet de semer les lits 10 à 12 jours plus tôt que d'habitude.

Travaux d'irrigation et de drainage: régule le taux d'humidité

Chaque plante a ses propres besoins en eau, mais la plupart ne tolèrent toujours pas l'excès ou le manque d'humidité. Par conséquent, la remise en état des sols comprend une direction telle que l'ingénierie hydraulique. Sa tâche est d'établir un niveau normal d'humidité dans le sol à l'aide d'un ensemble de mesures, ce qui affecte le rendement des cultures. En fonction de la localisation du site (terrain bas ou surélevé, proximité d'un réservoir naturel ou terrain vallonné ...), il est déterminé quels travaux d'irrigation et de drainage sont nécessaires à des endroits précis du site.

Drainage du sol: élimine l'excès d'humidité

Si le résident d'été a la chance d'obtenir des terres dans les basses terres, où après chaque pluie le sol ne se dessèche pas pendant des semaines, vous devrez créer un système de drainage. Sinon, les plantes se faneront et les fondations des bâtiments commenceront à se fragiliser lors de la fonte des neiges ou des inondations. En fonction du degré d'engorgement, un système de drainage ouvert, ponctuel ou fermé couvrant toute la zone est créé. Plus de détails sur la technologie de pose de drainage peuvent être trouvés dans l'article Système de drainage de l'eau sur le site.

Si le site est situé dans une plaine, son principal problème sera la forte humidité du sol, qui sera éliminée par un drainage fermé.

Irriguer le sol: aide à lutter contre la sécheresse

Si le sol est léger et retient faiblement l'humidité, ainsi que dans les zones à climat chaud, pensez à penser au système d'irrigation du site. En été, lors de la croissance des cultures horticoles, l'humidité est vitale. Sans cela, les plantes peuvent perdre leur couleur, réduire le degré de formation des ovaires et les fruits seront ratatinés et petits. Par conséquent, les résidents d'été choisissent l'un des types d'irrigation qui est le plus bénéfique dans des conditions spécifiques.

Ainsi, la méthode d'irrigation de surface est plus souvent utilisée dans les grandes terres agricoles. L'eau est autorisée à la surface du sol à travers des fossés spéciaux, des sillons, des rayures et parfois une inondation complète des zones.

L'irrigation par aspersion est une méthode d'arrosage plus courante dans les cours privées. L'eau pénètre dans le sol sous forme de petites gouttes de pluie grâce à des arroseurs installés aux bons endroits. L'avantage d'une telle irrigation est que la consommation d'eau est nettement inférieure à celle de l'irrigation de surface. Dans le même temps, il n'est pas nécessaire de creuser des sillons spéciaux, ce qui signifie que le sol est utilisé au maximum. L'humidité sature non seulement les racines des plantes, mais forme également une colonne aérienne, débarrassant les feuilles des plantes de la poussière et accélérant les processus de photosynthèse.

Lors de l'irrigation d'une parcelle par aspersion, non seulement les racines des plantes sont saturées d'humidité, mais également toute la partie aérienne, ce qui accélère les processus de photosynthèse

L'irrigation du sous-sol est le moyen le plus laborieux d'augmenter l'humidité du sol. Il nécessite l'installation de tuyaux perforés sur tout le site et leur raccordement aux pompes. L'eau injectée par pression passera à travers les tuyaux et sortira progressivement à travers les trous dans le sol, augmentant ainsi son humidité. Un type d'irrigation du sous-sol est l'irrigation goutte à goutte. Certes, aujourd'hui, la pose de tuyaux à l'aide de cette méthode peut être effectuée à la fois dans le sol et au-dessus. Avec l'irrigation goutte à goutte, une quantité minimale d'eau est consommée, les mauvaises herbes ne sont pas nourries d'humidité et chaque plante reçoit exactement autant de boisson qu'elle en a besoin, et pas à des doses abondantes, mais progressivement.

Outre le drainage et l'irrigation, les activités d'irrigation et de drainage peuvent inclure la lutte contre les glissements de terrain, les coulées de boue, l'érosion des sols, etc.

Récupération chimique: régule l'équilibre du pH

Peut-être que le type de récupération du sol le plus populaire peut être appelé chimique, car chaque résident d'été applique chaque année certains engrais pour améliorer la composition du sol et lutte contre une acidité élevée. Les terres acides sont un problème très courant, car les précipitations, l'excès d'engrais minéraux et une mauvaise rotation des cultures détruisent l'équilibre du PH, réduisant le rendement et la qualité de la terre elle-même. Nous avons déjà écrit sur la façon de gérer l'acidité du sol et d'améliorer sa fertilité (articles Chaulage du sol dans le jardin et Ce qui détermine la fertilité du sol), nous allons donc nous attarder sur d'autres types de travaux de valorisation chimique.

L'ajout de chaux, de farine de dolomite ou de cendre de bois au sol aide à normaliser l'acidité du sol et à améliorer le développement de la plupart des cultures horticoles

Un excès de sels, comme un excès d'acide, est défavorable aux plantes. Et si un résident d'été a une parcelle avec des soi-disant marais salants - à des endroits sur une parcelle où une grande quantité de sels naturels est concentrée dans le sol, ces zones sont d'abord neutralisées.

Selon le degré de salinité, les sols sont différents - des sols légèrement salés aux sols salins, mais la lutte contre ce phénomène sur toutes les terres est menée de la même manière. Le sol est lavé pour éliminer les sels de la couche fertile supérieure. Environ 150 litres d'eau sont consommés par mètre carré. Il est clair qu'aucune culture ne résistera à de telles inondations, de sorte que le lessivage est effectué sur des terres propres. Le rinçage dans les zones avec un système de drainage fermé est très efficace. L'excès de sel, ainsi que de l'eau, ira dans les tuyaux et, de là, à l'extérieur du site. Ainsi, avec les labours ultérieurs, le sol de la profondeur ne sera pas non plus salé.

Chauffage du sol supplémentaire: assurance contre le gel

Dans les climats froids, les travaux de régénération thermique aident à obtenir un réchauffement rapide du sol au printemps. Leur objectif est d'augmenter la température de la surface et des couches profondes afin que lors des gelées tardives, les racines soient protégées de la pénétration du gel à travers le sol. Pour cela, différents types de paillage sont utilisés, pose de couches de compost et de fosses dans le sol, compactage de sols légers, etc.

Le paillage des cercles d'arbres près du tronc aide à réduire le risque de gel des racines pendant les hivers rigoureux et à conserver l'humidité curative dans le sol

Vous pouvez trouver plus de détails sur divers matériaux de paillage à partir de la vidéo:

Récupération: sauve les terres gâtées par l'homme

La remise en état des terres appartient également à un type distinct de remise en état des terres, c'est-à-dire leur restauration. Souvent, dans le processus de construction de villes, d'exploitation minière, etc., une partie des terres adjacentes est scellée avec des déchets de traitement, des déchets de construction, des décharges de stériles, etc. est souvent distribué comme chalets d'été. Et les nouveaux propriétaires doivent s'occuper de la restauration de la fertilité et du paysage naturel de la région, si les services de la ville ne s'en sont pas occupés eux-mêmes.

Le rétablissement de l'équilibre normal du sol et de sa topographie sur les terres gâtées n'est pas un processus facile. Cela nécessite l'implication d'équipements de grande taille pour l'élimination des ordures, le nivellement du sol

Les travaux de restauration sont mieux effectués après une analyse complète de l'état du terrain et une conclusion, qui devrait être donnée par des spécialistes de l'amélioration et des écologistes.

Comme vous pouvez le voir, la remise en état des terres est un lien important dans le maintien de la fertilité des sols. Et si vous achetez une datcha non seulement pour les loisirs, mais aussi pour cultiver vos propres vitamines, la première étape consiste à préparer le sol, puis à planter des cultures.

  • Imprimer

Évaluez l'article:

(2 votes, moyenne: 5 sur 5)

Partage avec tes amis!


Remise en état des terres perturbées: types, ordre, étapes, directions. Projet de remise en état des terres perturbées

De nombreux types de gestion - travaux de construction, d'exploitation minière, de réparation ou d'arpentage - détruisent considérablement la couverture du sol.Par conséquent, pour la restaurer, la remise en état des terres perturbées est effectuée. Pour la mise en circulation, une énorme quantité de la couche de sol fertile est restaurée par des mesures spéciales, qui seront discutées dans cet article.


Vidéo: drainage du site ↑

Récupération technique hydraulique pour l'humidification du sol

Il s'agit de l'installation de systèmes d'irrigation pour assurer la vie normale des plantes par temps sec. Le système est de plusieurs types.

Il est utilisé lorsque la capacité d'absorption du sol est faible. Pour retenir l'humidité, des rainures sont faites le long des plates-bandes et des semis ou des anneaux (bols) autour des plantes individuelles. Pour l'irrigation, une canalisation en métal ou en plastique est posée sur le site. L'outil d'arrosage le plus courant est le tuyau.

  • Humidité interne du sol

Garde la terre végétale sèche pour empêcher les graines de mauvaises herbes de germer. N'interfère pas avec les travaux sur le site lors de l'irrigation.

Pour l'installation, des tuyaux en polyéthylène poreux d'un diamètre de 2 à 4 cm sont nécessaires. De petits trous ronds ou fendus peuvent être réalisés vous-même. Les tuyaux sont généralement posés à une profondeur de 20 à 25 cm.

D'après le nom, il est clair qu'il s'agit d'une pluie créée artificiellement. La couche de sol, l'air au-dessus et la partie terrestre des plantes sont humidifiées. Cette méthode ne nécessite pas de gros coûts de matériaux et ne dégrade pas la structure du sol.

L'irrigation par pluie convient aux zones avec des niveaux d'eau souterraine proches. L'installation nécessite des tuyaux, des robinets et des buses. Le système peut être soudé et pliable. La deuxième option est plus pratique car il est facile de se déplacer sur le site. L'option la plus simple est un tuyau en caoutchouc à travers lequel des trous sont faits.

Récupération thermique ↑

Il est effectué pour modifier le régime de température de la couche supérieure du sol afin qu'il ne gèle pas s'il n'y a pas de couverture de neige en hiver. Sinon, les racines des plantes vivaces seront blessées et ne pourront pas toujours se rétablir.

La méthode la plus courante est le paillage du sol. La surface est recouverte de matériaux organiques et inorganiques. À certains endroits, les tas de compost servent d'isolant.

Récupération agrotechnique ↑

Il est effectué après l'achèvement des travaux de drainage et d'irrigation du sol. La remise en état et la mise en valeur des terres consistent à restaurer le paysage et à améliorer les conditions sanitaires et hygiéniques du sol. Comprend plusieurs directions.

Tout d'abord, il s'agit de réduire les plantations inutiles, de déraciner les souches, d'éliminer les débris et les pierres. En général, tout ce qui peut interférer avec les travaux agricoles. Ensuite, la surface endommagée est restaurée.

Les propriétés fertiles du sol doivent être améliorées. Pour ce faire, vous pouvez planter des plantes qui contribuent à son enrichissement, ou appliquer des engrais.


Quels sols sont communs dans le centre de la Russie?

Les principaux types de sols de cette zone sont les sols gazon-podzoliques, marécageux et marécageux (zone gazon-podzolique), forêt grise-steppe (zone forêt-steppe), chernozems.

Comment les sols sont-ils répartis selon leur composition mécanique?

Selon la composition mécanique, les sols et sous-sols sont divisés en sableux sur sable, sableux sur limon, sableux sur sable, sableux sur limon, limoneux, argileux, tourbe. Ils diffèrent par les propriétés physiques de l'eau (gravité spécifique, densité apparente, résistivité du sol, humidité flétrissante, capacité d'humidité la plus faible, réserve d'humidité productive à la capacité d'humidité la plus faible, coefficient de filtration, hauteur de montée capillaire).

Sol limoneux sableux. © Meubles de chambre

Quels sont les principaux inconvénients des différents types de sols?

Le manque de loam sableux et de sols sableux est de faibles réserves d'humidité productive, si ces sols sont formés sur des sables profonds (plus de 1500 mm). Les sols limoneux et argileux lourds ont une faible perméabilité à l'eau, ce qui entraîne un lessivage de la couche supérieure sur les pentes et, dans les endroits bas, un engorgement et un faible chauffage.

Quelle est la pertinence des sols pour les jardins?

L'adéquation des sols gazon-podzoliques, gorgés d'eau et tourbeux pour les jardins n'est pas la même. Si les tourbières de plaine tourbeuses, gazeuses-faiblement podzoliques, gazeuses-moyennes-podzoliques, tourbeuses-tourbeuses, tourbées-gley et les tourbières de transition tourbe-gley conviennent aux plantes de jardin, alors les sols podzoliques fortement podzoliques, podzoliques, tourbeux-tourbeux font partie des pires. sols, et sans mesures spéciales de culture et de remise en état (drainage), ils ne conviennent pas aux jardins.


Voir la vidéo: Conservation des sols, Grandes Cultures