Bégonia vivace - Semer, planter, entretenir

Bégonia vivace - Semer, planter, entretenir

Bégonia vivace : l’ombre a trouvé sa lumière !

Le bégonia vivace est une plante intéressante au jardin, notamment au jardin d’ombre, ou bien pour les zones ombragées des plus grands jardins. C’est une plante qui bénéficie d’un développement rapide, car elle se ressème facilement. Le bégonia vivace produit des petits bulbes sous les feuilles qui contribuent aussi à l’épanouissement de la plante. Le feuillage de la plante est caduc et disparait dès que le thermomètre s’approche de zéro. C’est une plante qui fleurit généreusement de l’été jusque l’automne, où tout doucement ses lumières s’éteindront jusqu’au printemps suivant.

Il existe plusieurs variétés de bégonias comme le bégonias tubéreux dont les gros calibres donnent de superbes fleurs également.

Nom botanique du bégonia vivace :

• Begonia spp (plusieurs espèces)

Type de plante

• Plante : vivace
• Feuillage : caduc
• Type de plante : rustique (entre -8 et -20°C selon les variétés)
• Famille : begoniaceae, bégoniacées
• Port : tiges érigées
• Exposition : ombre à mi-ombre
• Plantation : printemps
• Zone de Culture : Climat tempéré

Particularité du bégonia vivace

• La plante produit des bulbilles à l’aisselle des fleurs.
• Le bégonia vivace nécessite un sol profond, frais et humifère. Il se plait en exposition ombragée. Certaine espèce demande à être protégée par un paillis de feuilles mortes au plus fort de l’hiver.

Les avantages au jardin

• Croissance de la plante et intégration au jardin facile et rapide. Feuillage magnifique.

Quel sol pour le planter ce bégonia vivace ?

• Sol toujours frais et riche, humifère.

Quand le semer ?

Pour le semis :

• Les bulbilles à semer, se forment à l’aisselle des feuilles.
• Quand elles atteignent environ de 2 mm de diamètre c’est à ce moment qu’il faut les prélever pour les ressemer.

Comment semer le bégonia Vivace ?

• Prélevez quelques-une des bulbilles.
• Préparez des godet rempli d’un mélange de terre du jardin et de terreau.
• Placez les bulbilles en surface, à peine recouverte (3 à 5 mm) de terreau.
• Arrosez.
• Le substrat doit rester frais.

Le mot du jardinier amateur : Les semis en pleine terre.

• Il est possible de les semer directement au jardin avec des résultats moins faciles à évaluer.
• Travaillez la terre sans la retourner sur une demi-hauteur de bêche.
• Ajoutez du terreau et mélangez.
• Tassez légèrement avec le dos d’un rateau.
• Placez les bulbilles en laissant de la distance entre elles.
• Recouvrez de 5mm de terreau qui doit rester frais.

Quand planter le bégonia vivace ?

• Mise en place en godet au printemps, à partir du mois d’avril.

Quelle exposition ?

• Ombre à mi-ombre.

Comment planter bégonia vivace ?

• Si les conditions son réunies, il n’est pas nécessaire d’amender le sol pour la plantation du bégonia.

• Généralement livrés en godets, les bégonias son faciles à mettre en place.
• Choisissez la zone de plantation
• Bêchez sur une hauteur de bêche pour faciliter l’adaptation de la plante
• Placez les godets dans un seau quelques secondes
• Placez les godets tous les 30-40 cm.
• Rebouchez

Entretien

Paillage en hiver : le bégonia vivace va perdre ses feuilles et ses tiges rapidement, dès l’arrivée des températures porches de « 0 » pour permettre une reprise plus rapide au printemps et surtout éviter que certains plants ne passent pas l’hiver, déposez un paillis de feuilles mortes sur la zone de plantation.

Floraison du bégonia vivace :

• Le bégonia vivace fleurit de juillet à octobre.

Quelques variétés de bégonias :

Bégonia Grandis Evansiana : haute de près d’1 mètre, ce bégonia produit des feuilles vert clair et dessous rouge. Les feuilles sont translucides et cordîformes. La plante est rustique (-20°C) et existe en plusieurs couleurs dont Alba pour l plus connue, les fleurs sont petites et « en grappe ».
Bégonia Sutherlandii : C’est une petite variété qui culmine à 30-40 cm de hauteur. Elle est moins résistante aux basses températures, avec une rusticité à -10°C.

S’accorde avec

• Des hostas, des fougères, des fuchsias, des heuchères

Avec ou sans jardin…

Au jardin : En massif, en sous-bois, en bordure…
• Sans jardin : en en grand bac, attention l’arrosage, terre toujours fraiche.

Fiche rapide :

Creative Common’s KENPEI’s photo on wikipedia.org.


  • Type: fleur et plante fleurie
  • Hauteur: de 0 à 30 cm, de 30 à 60 cm
  • Couleurs des fleurs: rouge, blanc, rose, jaune, orange
  • Exposition souhaitée: ombragée, semi-ombragée
  • Feuillage : persistant ou caduc
  • Type de sol: bien drainé
  • Assainissant: non
  • Variétés: bégonia rustique, bégonia à massif, bégonia erecta, bégonias rex, bégonia bambou.

Le bégonia est une plante à fleurs, robuste, de la famille des bégoniacées. Il existe près de 900 espèces différentes qui présentent des tailles, des formes, des couleurs et des feuillages très différents.

Le bégonia est originaire du sud et du centre du continent américain et de l'Asie. On distingue les variétés annuelles, plantes basses à petites fleurs, et les bégonias tubéreux aux grandes fleurs rondes et aux couleurs vives. Vous pouvez cultiver le bégonia soit en extérieur dans le jardin (préférez alors des variétés au port dressé, parfaites pour un massif de fleurs), soit en pot sur une terrasse ou un balcon (dans ce cas, vous pouvez également opter pour une espèce au port retombant).

A noter : on l'ignore souvent, mais les fleurs du bégonia sont totalement comestibles ! Il est possible de les utiliser pour décorer des plats, mais également pour réaliser des confitures au bon goût acidulé.


Morphologie du delosperma

Ses petites feuilles charnues sont cylindriques et pointues, de couleur vert pâle à vert glauque. Les tiges se déploient en rampant et se développent en tapis dense. Toutefois, leur croissance est plutôt lente donc votre jardin ne sera pas envahi. Considéré comme un couvre-sol, le pourpier produit une floraison spectaculaire de juin à la fin de septembre. Ses fleurs, mesurant 3 à 6 cm de diamètre, sont si nombreuses qu’elles recouvrent presque le feuillage et leur aspect brillant est remarquable de loin. Leurs couleurs varient du rose au rouge, en passant par le violet et même le jaune. Par ailleurs, les fleurs des espèces les plus courantes ont la particularité de se refermer le soir.

Végétal idéal pour les sols secs

Sol et exposition

Afin d’avoir des fleurs abondantes, le delosperma a besoin de plein soleil ou d’un endroit partiellement ombragé, mais uniquement aux heures les plus chaudes de la journée. Concernant le sol, il peut être sec, pas très fertile, même caillouteux, mais surtout, il doit être bien drainé. Planter toujours 4 ou 5 delosperma cooperi par m2. Un arrosage généreux est obligatoire après la plantation.

Semis, bouturage et plantation

Le pourpier de Cooper est à semer au printemps dans un mélange sableux. Cependant, il est certainement plus simple de faire des boutures de tiges en été. Le delosperma se multiplie facilement. Quand une tige touche le sol, elle devient une nouvelle racine.

La plantation s’effectue au printemps

Conseil d’entretien

Actuellement, c’est une succulente qui peut se cultiver en potées, mais la meilleure option est qu’elle serve de couvre-sol dans les jardins secs. En outre, les tiges sont tapissantes pour résister au vent. Quand même il faut que vous fassiez attention lorsque vous les manipulez car elles se cassent facilement. Il vaut donc mieux de laisser la plante se débrouiller et s’adapter là où elle se développe.

Le pourpier aime le plein soleil

Le delosperma peut pourrir s’il est trop trempé dans l’humidité. Ne l’arrosez pas alors et ne vous souciez pas de lui quand il est en plein soleil et au sec durant l’été. C’est juste à la fin de l’été que vous pouvez tailler les tiges si besoin et apporter un peu d’engrais organique. Vous pouvez également faire ça au printemps afin d’améliorer la floraison. Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure pour protéger la plante d’épuisement. Enfin, tous les 2 ou 3 ans il est bon de régénérer les pieds par division de la touffe. Ce soin est normalement réservé pour l’automne ou le début du printemps.

Maladies et ennemis

De fait, ce plant n’est pas très sensible aux maladies et aux parasites.

Le delosperma n’a pas besoin d’un entretien particulier

Plante couvre-sol qui forme un tapis épais

Le genre comprend environ 120 espèces

Le pourpier tolère les températures hivernales

La floraison se compose de fleurs dont la forme rappelle celle des marguerites

Delosperma à fleurs blanches

Les coloris des fleurs varient principalement dans les nuances du rose, du blanc et du jaune

Le delosperma est appelé aussi ficoïde

Cet espèce de plante aime les sols sablonneux, plutôt pauvres


Entretien du géranium vivace

Rabattre les tiges après qu’ils aient fleuri afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs et éviter d’épuiser vos géraniums vivaces.

Le géranium vivace est assez résistant à la sécheresse et, une fois bien installé, il devrait se contenter des pluies passagères et de l’eau que lui offre le sol pour se développer normalement.

En cas de fortes chaleurs et/ou de sécheresse prolongée, vous pourrez arroser afin de stimuler la floraison.

Chaque année, au printemps, l’apport d’engrais pour géranium améliorera considérablement la floraison et la croissance de votre géranium vivace.

Faut-il tailler le géranium vivace ?

Dès l’automne, il peut être bon de supprimer les vieilles branches et tout ce qui a séché sur la plante pour lui redonner de la vigueur.


L’entretien à apporter aux cultures en place

  • Aromatiques et médicinales vivaces: diviser les souches d’absinthe, d’hysope, de menthe, de ciboulette, d’origan et de sarriette
  • Endive: continuer à forcer en arrachant les endives et en repiquant les chicons en cave après avoir coupé l’ensemble des feuilles (plus d’informations chez Yannick)
  • Poireaux: continuer à butter les poireaux au moins jusqu’à la base des premières feuilles pour favoriser le blanchiment des fûts
  • Choux: continuer à butter les variétés à pommes qui n’ont pas encore été récoltées pour les renforcer

Et vous, que faites vous en octobre au (ou pour le) potager?


Comment et quand planter les pivoines ?

En tant que plantes vivaces, les pivoines poussent en général sur n'importe quel type de sol et résistent très bien aux intempéries et aux variations climatiques. Toutefois, il est recommandé de les planter en automne après les avoir laissé croître dans des pots pendant le printemps et l'été, afin de leur donner le temps de développer leurs racines. Elles adhéreront ainsi plus rapidement à leur sol d'adoption et produiront tout aussi rapidement de belles fleurs. Un sol bien drainé et bien exposé au soleil est idéal pour permettre aux pivoines de se développer correctement car leurs racines pourrissent très vite si elles sont gorgées d'eau en permanence. Elles doivent être mises en terre à distance raisonnable par rapport à d'autres plantes car elles ont tendance à attirer à elles tous les nutriments présents dans le sol et cela risque de nuire aux autres végétaux. C'est pour cette raison que, préalablement à la plantation des pivoines, le sol, dont le Ph sera idéalement situé entre 6 et 7, doit être enrichi avec de l'engrais et de la tourbe. Néanmoins, les pivoines peuvent être plantées dans des massifs composées. Elles sont très odorantes et ressortent particulièrement parmi d'autres vivaces ou entre diverses variétés de plantes bisannuelles. D'après les spécialistes, le sol doit être préparé au moins un mois avant la plantation des pivoines. Une fois cette étape franchie et le délai d'attente écoulé, creuser des trous d'une profondeur de 40 à 60cm et y verser quelques pelletées de compost vieilli avant d'y installer le plant de pivoine. Les pivoines arbustives doivent être plus profondément enfouies dans le sol (à plus de 10cm) que les herbacées et les intersectionnelles. Pour ces dernières, qui doivent comporter entre deux et cinq yeux, l'œil supérieur doit être enterré à au moins à deux pouces de la surface du sol. Les plants de pivoine doivent être espacés de 60cm ou d'un mètre selon l'espèce, afin que les tiges et les fleurs ne soient pas entravées.


La multiplication des vivaces

La plupart des plantes vivaces vivent plusieurs années. Au bout de 4 ou 5 ans, elles prennent du volume et s'affaiblissent.

C'est le moment de les remplacer ou de les multiplier. Cette opération consiste à diviser leur racine (souche, rhizome) formée de plusieurs bourgeons latéraux. Il suffit de replanter l'un de ces fragments, le plus souvent en automne, qui donnera naissance en 1 ou 2 ans, à une nouvelle plante. Cette méthode de multiplication est facile à réaliser et très économique.


Comment semer l'oseille ?

Si vous faites des semis en place, choisissez un espace abrité dans votre potager ou au jardin d'aromatiques, pour ne pas que l'oseille souffre des grosses chaleurs et du soleil torride qui la rendrait amère.

Les semis en ligne se font dans des sillons peu profonds espacés de 25-30cm, en déposant une graine tous les 2 à 3cm à une profondeur de 1 cm, en plombant légèrement le terreau qui recouvre les graines, et en arrosant en pluie fine. La terre doit rester fraiche jusqu'à la levée.

Il faudra éclaircir à 20-25cm lorsque les jeunes plants seront au stade 4 à 5 feuilles ou repiquer les plantules de pépinière en place en gardant également cette même distance entre chaque pied destiné à s'étoffer.

Arrosez l'oseille dès que le sol sèche pour ne pas que sa saveur soit trop acide. Binez et sarclez autour des pieds pour éviter que les pieds soient envahis par les mauvaises herbes.

Lorsque vous avez besoin d'oseille, coupez les feuilles une par une selon vos besoins en évitant d'abîmer le cœur de la touffe. Vous devrez couper les tiges florales dès leur apparition car elles épuisent la plante en montant à graines mais si vous voulez récupérer des graines, gardez en une en fleurs dont vous récupèrerez les graines devenues brunâtres en juillet afin de les faire sécher.

La rotation de la culture d'oseille peut se faire tous les 3 à 4 ans seulement car elle est peu épuisante pour le sol. Semez de préférence en lune décroissante et montante, un jour "feuille" si vous avez l'habitude de suivre le calendrier lunaire, et repiquez en lune descendante.


Video: Le bégonia: variétés, plantation et entretien - Jardinerie Truffaut TV