Qu'est-ce que la pourriture noire sur les raisins: En savoir plus sur le traitement du raisin pour la pourriture noire

Qu'est-ce que la pourriture noire sur les raisins: En savoir plus sur le traitement du raisin pour la pourriture noire

Par: Kristi Waterworth

Cultiver des raisins dans le jardin familial est un travail d'amour. Toute la formation et la taille et les années et les années d'attente pour le premier lot de raisins peuvent être beaucoup à supporter pour n'importe quel cultivateur. Lorsque la pourriture noire du raisin ruine votre récolte, vous voudrez peut-être jeter l'éponge. N'aie pas peur! Il existe un traitement du raisin pourriture noire et, avec un peu d'effort, vous pouvez vaincre cette maladie fongique impitoyable.

Qu'est-ce que la pourriture noire sur les raisins?

La pourriture noire du raisin est une maladie fongique qui persiste dans la vigne pendant de nombreuses années sans traitement. Les premiers signes de maladie apparaissent sous forme de lésions circulaires jaunes sur les jeunes feuilles. Au fur et à mesure que ces lésions se propagent, elles brunissent et font germer des fructifications fongiques noires qui ressemblent à des grains de poivre. À mesure que la maladie progresse, les lésions peuvent ceinturer le pétiole des feuilles individuelles, les tuant. Finalement, le champignon se propage aux pousses, provoquant de grandes lésions elliptiques noires.

Bien que les symptômes foliaires soient gênants, les vrais dommages de la pourriture noire du raisin proviennent des symptômes des fruits. Dans de nombreux cas, les fruits sont à moitié cultivés avant de commencer à montrer des signes d'infection - les mêmes petites lésions brunes sur les feuilles commenceront à apparaître sur les raisins. Ces zones se ramollissent, coulent et pourrissent en quelques jours seulement et ce qui reste du fruit se dessèche en un minuscule fruit dur ressemblant à un raisin sec, une momie recouverte de fructifications fongiques.

Comment conserver les raisins avec la pourriture noire

La pourriture noire du raisin est difficile à arrêter une fois qu'elle s'est emparée des fruits en croissance. De nombreux jardiniers considéreraient la récolte de cette année comme une cause perdue et s’efforceraient de prévenir une récidive de la maladie.

Le meilleur moment pour traiter la pourriture noire des raisins se situe entre le débourrement et environ quatre semaines après la floraison; traiter en dehors de cette fenêtre est susceptible de se terminer par de la frustration. Cependant, si vous voulez essayer, le captane et le myclobutanil sont les fongicides de choix.

La prévention est essentielle lorsqu'il s'agit de la pourriture noire du raisin. Lors de votre nettoyage d'automne, assurez-vous que toutes les momies ont été retirées de la vigne et que tout le matériel végétal sur le sol en dessous est détruit. Taillez toutes les zones présentant des lésions; les vignes peuvent supporter une taille sévère - en cas de doute, coupez-la. Si les feuilles apparaissent le printemps suivant avec de nouvelles lésions, retirez-les immédiatement et démarrez un programme de traitement par pulvérisation avec l'un des fongicides énumérés ci-dessus.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le


Pourriture noire du raisin

La pourriture noire est l'une des maladies les plus dommageables du raisin dans l'Ohio et dans d'autres États du nord-est. La maladie est causée par le champignon Guignardia bidwellii. Le champignon peut infecter les feuilles, les pousses, les baies, les vrilles, les rachis et les tiges de grappes (pédoncules) des raisins. Si la maladie n'est pas gérée tôt dans la saison, l'impact sur les grappes de raisins peut être dévastateur, entraînant des pertes de récolte complètes.

Figure 1. Taches de pourriture noire sur une feuille de vigne. L'encart montre les pycnides sombres que l'on peut voir au centre de chaque tache.

Développement de la maladie et symptômes

Le développement de la maladie est favorisé par un temps chaud et humide. Les symptômes de la pourriture noire apparaissent d'abord sous forme de petites taches jaunes sur les feuilles. Les taches élargies (lésions) ont une bordure rouge brunâtre foncé avec des centres brun clair à brun foncé (Figure 1). Au fur et à mesure que l'infection se développe, de minuscules points noirs apparaissent dans la lésion, généralement en forme d'anneau près du bord de la lésion (figure 1 en médaillon). Ces points sont des structures fongiques (pycnides), qui contiennent des milliers de spores (conidies) qui peuvent infecter de nouveaux tissus. De nouvelles infections peuvent survenir en moins de 10 heures à des températures comprises entre 60 et 85 degrés Fahrenheit.

Les lésions sur les pousses, les tiges de grappes, les rachis et les vrilles sont de forme ovale et enfoncées avec une couleur pourpre à noire. Les symptômes des fruits ne commencent généralement à apparaître que lorsque les baies de raisin sont de la taille d'un pois ou plus. Des taches brunes se forment sur le fruit, puis le fruit commence à se ratatiner et à virer au noir (figure 2A). Les baies finiront par se ratatiner en structures dures ressemblant à des raisins secs appelés momies (Figure 2B-C). Les momies restent généralement attachées à la grappe. Les pycnides se forment également dans les pousses, les tiges de grappes, les rachis, les vrilles et les momies, et sont une source de conidies (et d'infections) au printemps suivant. Un deuxième type de spore, une ascospore, est également produit dans les momies de fruits.

Au printemps, les ascospores sont libérées de force dans l'air et se propagent à de nouveaux tissus. En Ohio, les ascospores sont une source importante d'infections printanières. Souvent, divers stades de pourriture noire sur les baies peuvent être observés sur une seule grappe (figure 2).

Figure 2. A) Différents stades de la maladie de la pourriture noire sur les baies peuvent survenir sur une grappe en même temps. B) Les fruits infectés se ratatinent et deviennent noirs. C) Gros plan de momies de fruits. Image reproduite avec l'aimable autorisation de Mike Ellis.

Gestion de la pourriture noire

Résistance à la pourriture noire

Toutes les variétés cultivées (américaines, françaises hybrides ou vinifera) des raisins sont sensibles à l'infection par le champignon de la pourriture noire. Cependant, au cours de la saison de croissance, les baies deviennent résistantes aux infections de la pourriture noire. Concord est l'une des premières variétés à devenir résistante, tandis que V. vinifera les variétés sont les dernières à obtenir une résistance. Dans toutes les variétés, la résistance survient quatre à six semaines après la floraison.

Pratiques culturelles

Pour les nouvelles plantations de raisins, choisissez un emplacement ensoleillé qui permet une bonne circulation de l'air. Orientez les rangées avec les vents dominants pour permettre aux plantes de sécher rapidement par temps humide.

Assainissement

L'assainissement joue un rôle important dans la limitation de la quantité d'inoculum de pourriture noire trouvée dans un vignoble. Si seulement quelques lésions foliaires apparaissent au printemps, celles-ci doivent être supprimées. L'élimination des vrilles et des tiges malades par taille pendant la saison de dormance réduira la quantité de spores disponibles pour provoquer des infections au printemps. Cependant, l'élimination des momies, soit sur le sol du vignoble, soit dans la canopée, aura le plus grand impact sur la réduction de la maladie de la pourriture noire dans le vignoble. Les momies dans la canopée fournissent l'inoculum beaucoup plus tard dans la saison que celles qui sont tombées sur le sol du vignoble et doivent donc être éliminées en priorité. Dans les petites plantations, l'élimination des fruits malades lors de leur première observation est encouragée. Toutes les momies restant dans la canopée à la fin de la saison doivent être jetées au sol et enterrées.

Contrôle chimique

Les fongicides, appliqués au début de la saison de croissance, sont un élément essentiel d'un programme de lutte contre la pourriture noire. Le programme de pulvérisation le plus efficace cible la période précédant la floraison lorsque la production de spores atteint son maximum. Les fongicides doivent être pulvérisés entre le début de la floraison et trois à quatre semaines après la floraison.

Producteurs commerciaux peut consulter le Guide de lutte antiparasitaire des fruits du Midwest (Bulletin 506) et / ou Développer un programme efficace de pulvérisation de fongicide pour les raisins de cuve dans l'Ohio (Série sur la pathologie végétale n ° 147) pour les recommandations actuelles sur les fongicides.

Producteurs d'arrière-cour sont renvoyés au Bulletin 780, Lutte contre les maladies et les insectes dans les plantations de fruits à domicile pour les recommandations sur les fongicides. Cette publication et le Guide de lutte antiparasitaire des fruits du Midwest (Bulletin 506) peuvent être obtenus auprès du bureau de vulgarisation de votre comté ou de la librairie en ligne des publications du CFAES à estore.osu-extension.org.

Ressources utiles

Un modèle en ligne pour déterminer les conditions météorologiques de l'Ohio nécessaires pour que les périodes d'infection par la pourriture noire se produisent peut être trouvé sur le site Web du Réseau pour les applications environnementales et météorologiques (NEWA) à newa.cornell.edu.

Auteur original: Michael A. Ellis, professeur émérite, Département de phytopathologie (publié à l'origine en 2008).


Mildiou duveteux

Le mildiou infecte également les feuilles et les fruits. Les symptômes foliaires apparaissent d'abord sous forme de taches jaunes, parfois décrites comme ayant un aspect huileux. Après une période de nuits chaudes et humides, une croissance fongique duveteuse blanche apparaît sur la face inférieure des feuilles et d'autres tissus infectés. Si vous ne savez pas si la maladie est du mildiou, placez le tissu infecté dans un sac en plastique avec une serviette en papier humidifiée et laissez reposer toute la nuit. Si une croissance / spores du duvet blanc frais est présente le jour suivant, il s'agit du mildiou. S'il est infecté peu de temps après la floraison, le fruit peut, dans des conditions chaudes et humides, se couvrir complètement de spores blanches (figure 3). Le fruit devient résistant deux à trois semaines après la floraison, bien que la tige reliant la grappe de fruits à la plante puisse encore s'infecter et provoquer la mort de la grappe.

Le mildiou survit à l'hiver sous forme de spores sur les feuilles mortes et autres tissus en décomposition, semblables à la tavelure du pommier. Si une vigne a été fortement infectée pendant la saison de croissance, cela peut aider à éliminer les feuilles mortes sous la vigne à l'automne. De bonnes pratiques de taille et de formation réduiront considérablement les infections dans notre climat plus sec. Essayez de maintenir un «rideau» de feuillage pas plus de quelques feuilles d'épaisseur. (Cela aidera également à réduire la pourriture noire). Comme pour la pourriture noire, la sensibilité des cultivars au mildiou varie: «Frontenac» et, dans une certaine mesure, «Marquette» sont résistants, tandis que «Valiant» et «LaCrescent» sont sensibles et «Brianna» est intermédiaire.


3) le mildiou, Plasmopara viticola


Symptômes du feuillage
Photo: Clemson Un.-USDA Coop Ext
Série de diapositives, Bugwood.org


Symptômes sur les fruits
Photo: Bruce Watt, Un of Maine,
Bugwood.org

Mildiou est une maladie grave du feuillage et des fruits qui survient de manière irrégulière dans le Maryland. Le champignon hiverne au sol dans les feuilles infectées de la récolte de l’année précédente. Les spores infectent le feuillage et les fruits pendant la majeure partie de la saison. Les lésions foliaires apparaissent généralement sous forme de taches jaune vif sur la surface supérieure des feuilles, et la surface directement sous ces lésions semble presque duveteuse avec une croissance mycélienne blanche. Les infections des fruits se produisent le plus souvent sur la moitié inférieure de la grappe et apparaissent d'abord sous la forme d'une pourriture brune ferme qui provoque le ratatissement et la chute précoce de la baie. La maladie est généralement plus grave pendant la saison des pluies et a le potentiel de provoquer une défoliation totale d'ici la fin de l'été, ce qui rend les plantes extrêmement sensibles aux dommages causés par les températures froides en hiver.


Éradiquer la pourriture noire dans la tonnelle de raisin

Les bulletins d'information quotidiens et hebdomadaires de TribLIVE fournissent les nouvelles que vous voulez et les informations dont vous avez besoin, directement dans votre boîte de réception.

Q uestion: Nous avons notre tonnelle depuis plus de 50 ans et avons toujours eu une bonne récolte de raisins Concord pour faire de la gelée. Les trois dernières années, nous n'avons eu aucun raisin à cause du gel ou d'une sorte de brûlure. Les grappes se formeraient et auraient des raisins verts, mais elles deviendraient toutes noires. Si c'est une sorte de brûlure, que puis-je faire pour m'en débarrasser et avoir à nouveau une bonne récolte de raisins?

Réponse: On dirait que vos vignes ont été victimes de la pourriture noire. Cette maladie fongique est causée par un organisme appelé Guignardia bidwellii. C'est un pathogène commun du raisin, surtout lorsque nous avons une source humide. Cela conduit à des raisins à moitié cultivés qui pourrissent et tombent de la vigne avant la maturation.

Au départ, la pourriture noire apparaît sous forme de minuscules taches jaunes sur le feuillage. Quelques semaines après le début de l'infection, les taches deviennent sombres et dispersent des milliers de spores, provoquant des lésions sur les extrémités des tiges et les vrilles. Bientôt, les spores se déplacent vers le fruit en développement et provoquent la pourriture que vous décrivez.

Malheureusement, cette maladie est difficile à contrôler une fois qu'elle s'installe, mais si vous suivez quelques étapes, vous pouvez récupérer vos vendanges concord.

1. Chaque automne, nettoyez les vignes. C'est l'étape la plus importante de la lutte contre la maladie. Cueillez et détruisez toutes les «momies» de raisin en les brûlant ou en les jetant à la poubelle. Ensuite, retirez les feuilles malades en les ratissant du sol sous les plantes et jetez-les à la poubelle. Les «momies» qui tombent au sol ou restent attachées à la vigne réintroduiront automatiquement des spores dans les plantes la saison suivante. Ils doivent être supprimés.

2. À la fin de l'hiver, quand ils sont encore dormants, vaporisez les vignes avec de la chaux-soufre pour contrôler les spores hivernantes. Cette étape ne remplace pas le nettoyage des plantes et l'élimination de toutes les «momies», mais elle aide à tuer toutes les spores hivernales accrochées aux vignes nues.

3. Assurer une bonne circulation de l'air. Pour aider les fruits en développement à sécher plus rapidement après les pluies, la taille estivale est essentielle. Rendez-vous à la tonnelle à la fin juin ou au début juillet et coupez toutes les feuilles de vigne, les pousses et les vrilles qui pendent au-dessus des grappes de raisins en développement. Utilisez une paire de sécateurs propres et tranchants pour exposer les grappes de fruits à la lumière du soleil et à l'air.

4. Appliquer un bio-fongicide, tel que Serenade, très tôt dans la saison. Les vignes doivent être bien pulvérisées avant l'apparition de tout symptôme, d'autant plus que vous avez été confronté à ce champignon les années précédentes. Pulvériser dès que la croissance initiale de la vigne atteint environ 2 à 3 pouces de longueur. Cela vous permet de contrôler l'agent pathogène avant qu'il ne s'établisse sur les feuilles et ne se propage aux fruits. Vaporisez les surfaces supérieure et inférieure des feuilles ainsi que les vignes elles-mêmes.

5. Continuez à pulvériser à intervalles de 10 jours jusqu'à quatre semaines après la fin de la floraison des plantes. C'est le moment le plus critique pour le contrôle. Une pulvérisation précoce, avant que les plantes n'entrent en fleur, est très importante pour lutter contre cette maladie. Une fois que les raisins se forment et qu'ils atteignent l'âge de quatre à cinq semaines, ils sont naturellement résistants au champignon qui cause la pourriture noire et les pulvérisations ne sont plus nécessaires.

Avec des pratiques culturales appropriées et le programme de pulvérisation biologique décrit, vous aurez de merveilleuses récoltes de raisins dans les années à venir. Soyez diligent et cela portera ses fruits.

L'horticulteur Jessica Walliser coanime «The Organic Gardeners» à 7 h le dimanche sur KDKA Radio avec Doug Oster. Son site Web est jessicawalliser.com. Envoyez vos questions sur le jardinage ou l'aménagement paysager à [email protected] ou The Good Earth, 622 Cabin Hill Drive, Greensburg, PA 15601.

Soutenez le journalisme local et aidez-nous à continuer à couvrir les histoires qui comptent pour vous et votre communauté.


Maladie de la pourriture noire du raisin - Comment conserver les raisins avec la pourriture noire - jardin

REMARQUE: ce matériel est apparu à l'origine dans le Actes du 10e Oktober Gartenfest annuel, parrainé conjointement par Texas Cooperative Extension et le Centre d'histoire américaine de l'Université du Texas (Dr William C. Welch, président du comité) Winedale, Texas, 2003.

Les raisins poussent naturellement le long des rivières et des ruisseaux du Texas depuis des milliers d'années. Une grande diversité d'espèces de raisins génétiquement uniques a été identifiée comme originaire du Texas. Le légendaire T. V. Munson de Denison, au Texas, était l'un des plus importants taxonomistes du raisin à classer les raisins du monde en 1909. Cependant, il n'est pas nécessaire d'être un scientifique du raisin pour se rendre compte de l'abondance des raisins indigènes au Texas. Chaque rivière, ruisseau, route ou rangée de clôture dans l'État n'est pas sans une vigne indigène. Ces espèces indigènes ont joué un rôle important dans la résistance génétique des porte-greffes de raisin utilisés dans le monde. Un contraste important existe entre les raisins indigènes et la production commerciale de raisins de cuve au Texas. La culture du vin au Texas est très difficile.

Défis naturels qui limitent la culture commerciale du raisin au Texas


Les premiers Européens du Texas ont planté Vitis vinifera raisins de l'ancien monde dans les colonies de Bellville, New Braunfels et Fredericksburg, mais il n'y a jamais eu de rapports de production. De toute évidence, les limitations au Texas ont interdit leur croissance. Au milieu des années 1950, une tentative significative de croissance Vitis vinifera les raisins de table dans le jardin d'hiver et la basse vallée du Rio Grande ont échoué en raison de la mort de la vigne due à un certain nombre de limitations. En plus du Texas, Vitis vinifera les raisins ont échoué dans les États du sud-est inférieur, de Savanna, en Géorgie, à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane. Avec le temps, les efforts pour cultiver des raisins du vieux monde ont diminué et le vin a été fabriqué à partir de raisins indigènes. La nouvelle industrie du vin au Texas n'a commencé à une échelle commerciale qu'à la fin des années 1970.

Maladie de Pierce - reconnu depuis longtemps comme le facteur limitant important de la culture du raisin dans les États de la côte du Golfe - est une force négative majeure au Texas. Cette bactérie vit inaperçue dans un large éventail de plantes indigènes et est transmise aux vignes où elle les tue en plusieurs années dans l'est et le sud du Texas. Cela se produit depuis les premières plantations européennes. Depuis 1970, on pensait que la maladie de Pierce était limitée à la zone au sud de la période de refroidissement hivernal de 800 heures en dessous de la ligne 45 ° F.Cependant, en 1996, de nombreux vignobles du centre du Texas au nord de cette ligne ont été identifiés comme étant la maladie de Pierce et elle a entièrement tué certains vignobles.

Au Texas, où il fait chaud en hiver, l'abattage des vignes était différent de celui de la Californie car nous avions un certain nombre de tireurs d'élite à tête plate à ailes vitreuses pour déplacer les bactéries des plantes hôtes vers les vignobles. Malheureusement, il n'y a eu aucun contrôle positif de la maladie de Pierce en 2001 autre que la plantation de variétés résistantes, qui sont très peu nombreuses. Ces raisins n'ont pas la qualité caractéristique du classique Vitis vinifera variétés. LeNoir, Blanc duBois et plusieurs autres sont les meilleures variétés résistantes. Jim Kamas travaille avec des producteurs sur un certain nombre d'essais qui ciblent le vecteur comme méthode de gestion de la maladie de Pierces. Puisqu'il y a des vignobles dans la zone PD qui n'ont jamais été infectés, il y a beaucoup d'espoir pour cette recherche. Une deuxième maladie bactérienne, Crown Gall, a également été un problème sérieux dans certains vignobles.

Pourriture des racines du coton est un problème important dans les régions de l'État qui ont des sols alcalins à pH élevé. Ce n'est pas un problème dans les sols acides de l'est du Texas ou dans les sols des plaines du sud près de Lubbock, au Texas. Lorsque les conditions sont réunies, la pourriture des racines du coton peut tuer un large éventail de plants de dicotylédones, y compris les vignobles. Là où le problème existe, les producteurs ont besoin d'un porte-greffe pour lutter contre la pourriture des racines du coton. Champanel et Dog Ridge ont été utilisés avec un certain succès. La croissance vigoureuse du mustang sauvage, Vitis mustangensis (Vitis candicans), semble être prometteur mais malheureusement il est très difficile à propager.

Gel hivernal sont un problème majeur au Texas. La nouvelle industrie du vin du Texas n'a pas subi de gel majeur de 1973 à 1989. Mais un gel majeur a frappé très durement lorsque, à la fin d'octobre 1989, les températures ont chuté de 60 ° F en 24 heures, tuant des centaines d'acres de vignes matures et cela s'est produit à nouveau en 1993. le Vitis vinifera le raisin est cultivé dans des climats très froids cependant, le raisin n'a pas de véritable période de dormance ou de repos, comme la pêche. Par conséquent, si les vignes ont une activité cellulaire pendant les périodes chaudes de l'automne ou de l'hiver, le gel peut être mortel. De plus, les gelées printanières peuvent tuer de nouvelles pousses. Jeune Vitis vinifera l'établissement de la vigne peut être difficile à établir dans l'ouest du Texas en raison des gelées automnales précoces. Les gelées posent un problème sérieux pour les vignes greffées, car les vignes porte-greffes sont extrêmement difficiles à réaménager en un nouveau tronc suite à un gel dommageable. Au Newsom Vineyard dans les Plaines, au Texas, on a appris que les dégâts de gel peuvent être réduits jusqu'à 40% en utilisant deux troncs plutôt qu'un.

Pourriture noire est une maladie fongique grave du raisin au Texas. Le développement du raisin commercial au Texas et dans l'est des États-Unis est en grande partie le résultat de nouveaux et meilleurs fongicides pour protéger les fruits et la vigne pendant les périodes de pluie. Le Far West Texas peut grandir Vitis vinifera sans protection fongicide pendant les années généralement très sèches, cependant, il y a des années où cela sera nécessaire. D'autres maladies fongiques - l'anthracnose, le mildiou, le mildiou et d'autres peuvent également être un problème.

Vignobles de recherche de l'Université Texas A&M

Un grand vignoble de recherche a été planté à College Station, Texas en 1893 par R. H. Price et H. Ness, qui comprenait plus de 150 variétés de quatre vignes chacune. En 1898, toutes les variétés avec Vitis vinifera l'héritage était mort et les variétés avec Vitis labrusca échoué dans le climat du sud-est du Texas. Les efforts répétés pour établir des vignobles de recherche sur le campus principal ont échoué à cause de ce que nous soupçonnons maintenant d'être la maladie de Pierce. En 2001, un nouveau vignoble a été créé pour évaluer la tolérance à la maladie de Pierce dans les variétés qui ont démontré une survie à long terme dans le sud. Ceci est par l'auteur en coopération avec Greg Cobb. De plus, cinq essais de survie en DP hors campus ont été réalisés avec Jerry Watson, Mike McCann, Jane Terrell, Charles Suechs et Scott Thompson.

Gare de Lubbock. En 1909, un grand vignoble de recherche A&M a été planté à Lubbock, Texas et a été maintenu jusqu'en 1937, date à laquelle il a été supprimé en raison d'un manque d'intérêt public pour la viticulture. En 1968, la recherche a été rétablie par Bill Lipe et se poursuit en 2001 sous la direction d'Edward Hellman. Des centaines de cépages de tous types ont été testés, ainsi que des porte-greffes, la taille, l'irrigation, la lutte antiparasitaire et la protection contre le froid. De nouveaux essais sont en cours avec une irrigation déficitaire pour conserver l'eau.

Station Jardin d'hiver. En 1931, un grand vignoble de recherche A&M a été créé à la Winter Garden Experiment Station à Winter Haven, Texas par Ernest Mortensen. Plus d'un millier de cépages et de porte-greffes ont été testés jusqu'en 1952, date à laquelle le projet a été fermé. Lorsque la pépinière Munson and Son a été fermée à Denison, au Texas, la collection de variétés Munson a été transférée à la Winter Garden Station. Mortensen a établi Dog Ridge, Champanel et LaPryor comme des porte-greffes exceptionnels résistants à la pourriture des racines du coton. Il a identifié LeNoir, Champanel et Edna comme de bons producteurs de fruits. Il a également identifié LeNoir, Herbemont et Barlinka comme résistants à la maladie de la vigne que nous connaissons maintenant sous le nom de maladie de Pierce. Mortensen a également établi que Vitis vinifera les variétés ont de graves problèmes de pourriture noire dans le sud-ouest du Texas.

Laboratoire d'investigation des raisins de Montague. Un important programme de recherche sur le raisin a été mené par A&M à Montague, Texas de 1939 à 1963. Uriel A. Randolph a testé des centaines de cépages et a démontré la supériorité des raisins Favorite, Carmen, Beacon et Seibel 9110 ainsi que Dog Ridge, Champanel et Porte-greffes LaPryor. De vastes projets de recherche sur la taille, la fertilisation et la lutte antiparasitaire ont été menés. Le programme a été fermé en raison d'un manque d'intérêt du public pour la viticulture.

Raisins de table du sud du Texas

T. V. Munson

L'histoire de la viticulture au Texas nécessite une discussion sur T. V. Munson de Denison, Texas. Rares sont les personnes qui ont étudié, décrire, classer, reproduire, sélectionner, propager, commercialiser, enregistrer et démontrer une plus grande excellence technique sur le raisin que M. Munson. Pendant 30 ans, de 1880 à 1910, il a parcouru 50000 miles à cheval, en train et à pied dans 40 États, prenant des notes concises sur plus de 1000 vignes indigènes. Il a ensuite consacré trois ans à l'élaboration de la première ébauche de sa classification, et a ensuite fourni aux principaux collèges de viticulture du monde un ensemble complet de spécimens de raisins américains. Il a reçu une reconnaissance nationale pour son exposition complète de raisins américains à l'exposition de 1893 à Chicago, Illinois. L'exposition a ensuite été remise à l'USDA à Washington, DC, et était la collection unique d'espèces de raisin la plus grande et la plus précise jamais réalisée.

T. V. Munson n'a pas seulement classé les raisins, il a collecté un grand nombre de vignes indigènes et leurs variétés actuelles qu'il a sélectionnées et évaluées pour sélectionner des cultivars exceptionnels. Il s'agissait de l'un des programmes privés de sélection végétale les plus remarquables jamais développés. Lorsqu'un cultivar supérieur a été identifié, il a été multiplié pour la vente au public par les Pépinières Munson. Le système ferroviaire de Denison, au Texas, était idéalement situé pour expédier des vignes et d'autres plantes horticoles dans tout le sud. Les bénéfices des pépinières ont subventionné l'étude de la vigne menée par Munson tout au long de sa vie.

La plus grande contribution de T. V. Munson a été sa coopération avec l'industrie vinicole française pour développer des porte-greffes résistants au phylloxéra. Une fois que le problème a été identifié comme un insecte et que l'on a appris que les espèces américaines étaient résistantes, le grand défi de transporter du matériel porte-greffe en France a été relevé par Munson. Pendant quatre mois dans le centre-sud du Texas, des comtés de Bell aux comtés de Bexar, Munson a organisé des dizaines de travailleurs et de propriétaires terriens qui ont collecté 15 wagons de boutures dormantes pour les expédier en France. Plus important encore, tous les lots ont été identifiés par espèce et expédiés via trois navires vers le sud de la France. Les vignes ont été le cheptel des porte-greffes qui ont sauvé la filière vitivinicole européenne. Des centaines de villages ont été sauvés et des milliers de vignerons ont pu à nouveau faire pousser du raisin. Les porte-greffes utilisés dans le monde aujourd'hui sont originaires d'Europe du raisin originaire du Texas de Munson. Pour cet effort, T. V. Munson a reçu la Légion d'honneur, Chevalier du Mérite Agricole, par le gouvernement français.

Munson, l'homme, était vraiment une personne exceptionnelle. Il était très intelligent, extrêmement motivé et fort physiquement. Munson était un penseur profond. La religion, la nature et la philosophie étaient très importantes, car il étudiait la Bible, Platon, Aristote, Socrate et surtout Francis Bacon. Munson s'est efforcé de capturer «la nature de la vie», comment elle évoluait et comment elle interagissait avec l'environnement. Il avait 100 ans d'avance sur son temps, élevant des raisins pour adapter la variété au climat et pour prévenir naturellement les dommages causés par les insectes et les maladies. Il croyait à l'accomplissement. Écrire une idée ne suffisait pas à Munson, il faut la travailler jusqu'à son terme. En 1909, Munson publie l'œuvre de sa vie sur la viticulture, Fondements de la culture du raisin américain, qui est imprimée aujourd'hui et disponible à la Denison, Texas Public Library.

Les premiers pionniers privés du raisin au Texas

Au cours des années de peu d'intérêt pour la viticulture au Texas, il y avait des individus dont l'amour de la vigne soutenait leurs efforts pour apprendre, propager et cultiver la vigne sans aucune intention de profit ou de renommée. Ce sont les vrais héros de la viticulture au Texas. C. O. Forester, Jr., d'Elsa, Texas, de 1938 à 1995, a hybridé des raisins à la recherche d'un raisin de table pour la basse vallée du Rio Grande. Il a traversé avec succès Vitis mustangensis (Vitis candicans) et Vitis vinifera pour produire cinq cultivars sans pépins de qualité commerciale, les plus remarquables étant Mother Gloyd et Weisser, tous deux sans pépins.

En 1966, Norman Willms de Los Fresnos, Texas a commencé à tester des raisins de cuve pour la basse vallée du Rio Grande et a continué jusqu'en 1995. Au cours de cette période, il a identifié deux raisins de cuve exceptionnels. Muscanal, un hybride naturel de Vitis candicans, qui présente de grandes grappes de raisins rouges lâches, a démontré une résistance à toutes les maladies des fruits et de la vigne. Le deuxième raisin, le couvent, aurait été transporté au Texas par des soeurs françaises et est toujours en croissance à la cathédrale de l'Immaculée Conception à Brownsville, au Texas. Willms a testé des centaines de cépages, Muscanal et Convent étant les meilleurs.

Dans les années 50, MJ H. Dunn possédait un vignoble exceptionnel à Lubbock, au Texas. Lorsque le nouvel intérêt pour la viticulture s'est développé plus tard, Dunn a pu conseiller les nouveaux vignerons. Le vignoble Crites à Diley, au Texas, a également été une source d'inspiration pour la nouvelle industrie.

Domaine viticole Val Verde. En 1833, la cave Val Verde de Del Rio, au Texas, a été fondée par Frank Qualia, un émigrant italien. Au début, la Mission Vitis vinifera a été plantée, cependant, lorsque la maladie de Pierce est entrée au tournant du siècle, le vignoble a été converti en LeNoir et Herbemont. Au cours de la deuxième génération de Louis Qualia, plus de 100 variétés de raisins ont été testées, mais toutes sauf les variétés résistantes à la DP sont mortes. Les variétés Munson les plus tolérantes à la PD, Champanel et Ellen Scott, sont restées dans le vignoble, mais Ellen Scott a finalement été autorisée à s'éteindre. Plus de 20 établissements vinicoles commerciaux étaient en production au Texas avant l'interdiction, mais seul Val Verde Winery, sous Louis Qualia, a continué après l'abrogation de 1935. Aujourd'hui, la cave est plus forte que jamais sous la direction de la troisième génération, Thomas Qualia, avec LeNoir étant leur cépage leader pour la production de vin de Porto.

La nouvelle industrie du vin du Texas


À la fin des années 60 et jusqu'à cette date, une nouvelle révolution viticole est née en Amérique et dans le monde. Des vignobles ont été plantés dans tous les États, plusieurs d'entre eux étant devenus commercialement viables et le Texas en était un. Bien qu'il y ait eu Val Verde Winery et d'autres vignobles du Texas, les deux premiers nouveaux vignobles pour le vin ont été établis par Bobby Smith à Springtown, au Texas et un groupe dirigé par Clint McPherson, Robert Reed et Roy Mitchell a appelé la Sandy Land Grape Growers Association West de Lubbock, Texas en 1974. Lents au début mais rapides au début des années 1980, des vignobles ont été plantés dans tout le Texas et des vignobles ont rapidement suivi. En 1975, des zones d'intérêt se sont développées à Lubbock, Fredericksburg, Fort Worth et Fort Stockton, au Texas, et elles continuent d'être des centres viticoles aujourd'hui avec des variétés Vitis vinifera.

Plaines du sud. La région de Lubbock est devenue la principale région productrice de raisin du Texas avec environ 1 300 acres de raisins en 1995 et ce nombre devrait augmenter. La région est la région supérieure du Texas car elle est exempte de pourriture des racines du coton et de la maladie de Pierce. Il est également très sec, ce qui réduit considérablement les problèmes de pourriture noire. Le sol est le meilleur du monde et les nuits sont fraîches, ce qui contribue à la qualité des fruits. Cependant, le gel est un problème important à Lubbock, au Texas. La question est de savoir à quelle distance au nord de Lubbock une variété peut-elle être cultivée sans blessure grave due au gel? La ligne de température minimale annuelle moyenne de zéro degré F entre le sud du comté de Collinworth et le comté de Cochran est considérée comme la limite supérieure pour Vitis vinifera culture. Le riesling et le chardonnay sont cultivés au nord de Plainview et le sauvignon blanc et le zinfandel légèrement au nord de Lubbock, au Texas. Le cabernet sauvignon, le merlot, le chenin blanc et le muscat canelli sont cultivés au sud de Lubbock, au Texas. Étant donné que l'industrie est jeune, il faudra du temps pour déterminer avec fermeté quelle variété pousse le mieux où. Les vignobles du centre du Texas dépendront fortement des raisins des plaines du sud.

Ouest lointain. Ste. Le vignoble Geneviève de 1000 acres du département des terres de l'Université du Texas domine la superficie de l'extrême ouest du Texas, mais il y a 200 acres supplémentaires dans la ville de Dell, Fort Davis et d'autres endroits. Le Sauvignon Blanc, le Chardonnay, le Chenin Blanc, le Ruby Cabernet et le Zinfandel ont produit des rendements très élevés sur des fruits de première qualité. Les gelées au début de l'automne et à la fin du printemps, la pourriture des racines du coton, la quantité et la qualité de l'eau et la chlorose ferrique sont tous des facteurs limitatifs. Les montagnes Davis ont eu un test de vigne positif pour la maladie de Pierce en 1996, cependant, aucune vigne supplémentaire n'est morte. Un climat sec, un sol fertile et des hivers doux sont positifs pour la région. Une très bonne production, une croissance vigoureuse de la vigne et un vin de haute qualité ont dépassé les attentes de la région.

le paysage avec collines. La région au nord de Fredericksburg à San Saba et à l'ouest de Menard, au Texas, abrite de belles collines calcaires et des criques immaculées avec environ 600 acres de vignobles. Le Hill Country est réputé pour sa production de pêches avec un sol et un climat excellents. Un grand commerce touristique a fait du Hill Country une région viticole populaire. Les maladies des fruits et du feuillage, la grêle et la pourriture des racines du coton sont des problèmes dans la région. In 1996, a serious outbreak of Pierce's Disease has caused growers to think hard before planting of new vineyards in the Hill Country.

West Cross Timber. The north central region of Texas has approximately 250 acres of grapes with a large number of smaller vineyards and wineries. The area has a wide variety of soil, some of which are deep, well drained sandy loam and excellent for grapes. The climate is typically dry, but rainfall can demand sprays for disease protection. Marketing is an advantage here because of the very large Dallas/Forth Worth metroplex. At one time the vineyards were all American varieties, which were replaced by French X American hybrids, which have now been replaced by Vitis vinifera varieties. However, there is interest in going back to hybrid plantings for better disease and cold protection. In 1994, the city of Grapevine obtained favorable state legislation for wineries and become a center for wine marketing. It is also the home of the Texas Wine and Grape Growers Association. Pierce's Disease has tested positive in the West Cross Timbers in 1996, and some vineyards have been totally killed.

East and South. All of east and much of south Texas are grape disease territory. Pierce's Disease and black rot are the dominant limiting factors in this very large region of the state. Fortunately, outstanding port wine has been made by Tommy Qualia of Val Verde Winery of Del Rio and Paul Bonarrigo of Messina Hof at Bryan, Texas from the LeNoir grape which is resistant to Pierce's Disease. Cynthiana has also been planted as a PD tolerant variety. Blanc duBois offers potential for white wine with very good quality being made by Raymond Haak of Haak Winery and Bob Cottle of Pleasant Hill Winery. Muscadines grow well in the acid soils of east Texas with Piney Woods Winery at Orange making very good muscadine wine. There are many wineries in this region, which use Vitis vinifera fruit which is produced in either the south plains or far west Texas. Because of the high population and excellent marketing potential of the east, this trend will continue into the future.

Types of Grapes

There are six basic types of grapes grown in Texas: Vitis vinifera, French X American hybrids, American varieties, Muscadines, rootstocks and native species. The Texas wine industry is 99% Vitis vinifera. These are the classic wine grapes of Europe which are also grown in California, and all other major wine regions of the world. Before the new Texas wine industry, most vineyards were small and for home or local use. They consisted of the cold hardy, disease and insect resistant American varieties. This included hundreds of varieties however, the prominent varieties were the Munson varieties Beacon, Carman, Champanel and Ellen Scott, Cynthiana from Arkansas, and the Vitis Bourquiniana varieties, LeNoir, Hebemont and Favorite.

In the early 1970's the American varieties were replaced by French X American hybrid varieties such as S 9110, SV 12-375, Vidal 256 and Chambourcin. By the late 1970's with leadership from Kim McPherson and others only Vitis vinifera were being planted, and by 1985 the Texas industry was exclusively Vitis vinifera varieties, except for Port from LeNoir. Since 1996 with leadership by Jerry Watson and the Cat Spring Grape Meetings a number of vineyards have been planted in east and south Texas using LeNoir, Blanc duBois, and Cynthiana, which are Pierce's Disease tolerant varieties. Over 20 additional Pierce's Disease tolerant varieties are being tested in a new vineyard on the Texas A&M University campus which was planted in 2001.

In the acid soils of east Texas, Muscadines can be grown to perfection however, there are only very small plantings and only Piney Woods Winery is making muscadine wine.

Rootstocks are hybrids of native American species, most of which were hybridized in southern France during the phylloxera epidemic. Rootstocks are used when a special root or soil problem can be corrected by their use. The most common needs in Texas are iron chlorosis which is corrected by using Fercal or 41B, nematodes which are corrected with SO4 or Dog Ridge or Freedom. Cotton root rot problems can be reduced by using Dog Ridge. One rootstock, 110R can address more than one problem and is the leading choice for Texas today. There are 21 native grape species according to Michael O. Moore in Flora of North America and 15 grow wild in Texas along fence rows, in forests, and on trees. Therefore 70% of the grape species of the world are native to Texas. The most dominant being Vitis mustangensis (Vitis candicans) wild mustang which grows in all of central, east, and south Texas from the Red River south to the Rio Grande rivers. In the acid soils of east Texas the wild muscadines Vitis rotundifolia are very common. Vitis monticola et Vitis cinerea var. helleri (Vitis berlandieri) are common in the high pH soils of the Hill Country. Vitis cinerea is common along the alluvial flood plains of the Brazos and Colorado rivers. Native species are different from cultivated varieties in that the vines are either male or female with most of the vines being male with no fruit.


Save grapes from fungal disease with thorough cleanup

TribLIVE's Daily and Weekly email newsletters deliver the news you want and information you need, right to your inbox.

Q uestion: Each year, I struggle with black rot on my grapes. I have used Serenade but without much success. Can you suggest any methods to eliminate the problem? Perhaps a different fungicide, a different way to use Serenade, or maybe something I can do to the soil beneath the grape vines?

Answer: Black rot is a fungal disease, caused by the fungus Guignardia bidwellii, which strikes grapes with great frequency, especially during wet conditions. If not controlled, many half-grown grapes can rot and fall off the vine.

Upon infection, the initial symptoms of black rot are yellow spots on the leaves. Eventually, these spots turn dark around the margin, and two weeks later, they disperse thousands of spores. Dark lesions can occur on stem tips and tendrils as well. These spores quickly spread onto developing fruits and begin to infect them.

Infected fruits exhibit small, round, brown spots that quickly expand, eventually causing the entire berry to rot within a few days. When it is rotted, the diseased fruit shrivels and turns hard and black. These grape “mummies” contain thousands of spores that can go on to infect more fruit clusters and plants.

Black spot easily overwinters on these fruit mummies and on fallen grape leaves and other debris that may contain spores. When spring arrives again, the fungus becomes active, and a new cycle begins.

Black rot can be difficult to control. No fungicide will provide 100 percent control, unless you also follow a few cultural practices to help control this disease.

Of critical importance: Every fall, clean up the vines. Destroy all grape mummies by burning them or tossing them into the garbage. Mummies that fall to the ground or stay attached to the vine are huge vectors for reintroduction of spores the following season. They must be removed. Remove diseased leaves by raking them away from the plants and throwing them away.

A dormant spray of lime-sulfur during late winter also will help control overwintering spores, but it's not a substitute for cleaning up the orchard and disposing of all mummies.

Grapes should only be grown where air circulation is good. To improve air circulation and help the developing fruits dry off faster after rains, summer pruning is essential. In late June or early July, head out to the orchard with a clean, sharp pair of pruners and a cup of 10-percent bleach solution. Cut off all grape leaves, shoots and tendrils that hang over any clusters of developing grapes. The fruits should be exposed to sunlight and air as it grows. Dip the blades of your clippers into the bleach solution between every cut to ensure you aren't spreading any pathogens from one plant to another.

Biofungicides, such as Serenade, are effective against black rot when used appropriately and in conjunction with the cultural practices I outlined above. Vines should be sprayed well before any symptoms occur, especially if you've dealt with this fungus before. You need to start spraying as soon as the initial vine growth reaches about 2 to 3 inches long because it's important to control the pathogen before it becomes established on the leaves and spreads to the fruit. Apply to both upper and lower leaf surfaces as well as to the vines themselves.

Continue spraying at 10-day intervals until four weeks after the plants finish blooming. This is the most critical time for control. Spraying early, before the plants come into flower, is very important for controlling this disease.

After the grapes form and they reach four to five weeks old, they're naturally resistant to the fungus that causes black rot, and sprays are no longer needed.

Horticulturist Jessica Walliser co-hosts “The Organic Gardeners” at 7 a.m. Sundays on KDKA Radio with Doug Oster. She is the author of several gardening books, including “Attracting Beneficial Bugs to Your Garden: A Natural Approach to Pest Control” and “Good Bug, Bad Bug.” Her website is jessicawalliser.com.

Send your gardening or landscaping questions to [email protected] or The Good Earth, 503 Martindale St., Third Floor, D.L. Clark Building, Pittsburgh, PA 15212.

Support Local Journalism and help us continue covering the stories that matter to you and your community.


Voir la vidéo: Super 1ère récolte de raisin noir