Typhon (Tifeo) - divinité grecque

Typhon (Tifeo) - divinité grecque

TIFONE ou TIFEO


Les Géants, illustration Gustave Dorè, Divine Comédie, Enfer, Canto XXXI

Typhon ou Tifeo fils de Gaea et Tartarus était un géant et dans le mythologie grecque il était la personnification du lierre du vent du sud, le père de tous les vents les plus sanglants et des monstres les plus horribles. En fait, il générera le Sphinx, le Jardin, le Lion, le Nemeus, le Cerbère, l'Hydre de Lerne et la Chimère.

Il avait été conçu par sa mère Gaea dans le but de détrôner Zeus contre qui elle était en colère parce qu'il avait emprisonné les Titans (voir mythe: La naissance du monde). En fait, Typhon a attaqué Zeus à l'Olympe, à la vue de laquelle tous les dieux se sont enfuis en se transformant en animaux. Seul Zeus est resté et lui a fait face mais il a été vaincu par lui et emprisonné dans une grotte en Cilicie après avoir coupé les tendons de ses poignets et chevilles. Hermès a réussi à le guérir et à le libérer. Zeus a alors repris le combat contre Typhon et cette fois il a réussi à gagner en lui jetant la Sicile.

Typhon était représenté comme un monstre avec une centaine de têtes de dragon et était beaucoup plus grand que n'importe quelle montagne existante.


Lieux du mythe de Tifeo - Tifone

Les Géants, illustration Gustave Dorè, Divine Comédie, Enfer, Canto XXXI

Le mythe de Tifeo (Typhon) est, à certains égards, similaire à celui de Encelade.

Dans la mythologie grecque, Typhon (Tifeo) est le fils de Gaea (Terre-Mère) et de Tartarus (personnification des enfers). Tifeo était un géant, tout comme Encelade, l'un des géants qui a participé à la soi-disant Gigantomachie, dans l'un des nombreux combats contre Zeus (Jupiter). Tifeo était la personnification du vent du sud et était le père de tous les vents les plus sanglants. Selon le poète Eschyle, Typhon était confiné à l'Etna et était à l'origine d'éruptions. Même Hésiode, en Théogonie, place le titan sous l'Etna.

Une autre version du mythe raconte la naissance de Tifeo d'une autre manière, Gaea, attristée parce que Zeus avait détruit les géants, calomnia Zeus à son épouse Hera et cette dernière, je pense, se tourne vers Cronus (Saturne), la divinité pré-olympique, père de Zeus qui l'a eue à mort (on pourrait le dire) avec son fils, après avoir été évincé par lui. Cronos, roi des Titans et de la fertilité, pensa à sa stratégie particulière, se masturba, laissant tomber son sperme sur deux œufs qu'il donna à Héra, lui disant de les enterrer car ils généreraient un démon capable d'évincer Zeus. Ce démon était Typhon lui-même.

Typhon n'avait pas l'air très bien, en effet il était, en démon, laid, très laid: moitié homme et moitié animal était plus haut que toutes les montagnes et, souvent, sa tête frappait les étoiles. Il cracha du feu de sa bouche et de ses yeux. Les jambes étaient formées de dragons enroulés d'où des serpents émergeaient au centre. Lorsque Typhon est monté sur le mont Olympe, tous les dieux, y compris Zeus, à sa vue, ont fui en Égypte se transformant en animaux et donnant vie au culte local des animaux:

  • Zeus (Jupiter) transformé en bélier
  • Apollon dans le corbeau
  • Dionysos (gratuit) chez la chèvre
  • Artemis (Diana) dans le chat
  • C'était (Juno) chez la vache
  • Aphrodite (Vénus) chez les poissons
  • Hermès (Mercure) dans ibis

"Et ce Tifeo, fils de la Terre, est arrivé là-bas, forçant les dieux à se cacher déguisé: Chef de la meute", a-t-il dit, "il est devenu Jupiter, donc en Libye encore aujourd'hui Ammon est représenté avec des cornes courbes le dieu de Délos lui-même changé en corbeau, le fils de Sèmele en chèvre, la sœur de Phoebus en chat en vache neigeuse, la fille de Saturne était cachée, Vénus en poisson et dans les plumes d'un ibis Mercure "[1].

Zeus a été rappelé à l'ordre par sa fille Athéna (Minerve), déesse de la guerre mais aussi de la raison, qui lui a rappelé qu'il était le dieu suprême de l'Olympe et garant de l'harmonie mondiale. Zeus, par conséquent, a fait face à Tifeo mais il a été vaincu par lui et emprisonné dans une grotte en Cilicie après avoir coupé les tendons de ses poignets et de ses chevilles. Hermès et Pan ont retrouvé ses tendons, l'ont libéré et l'ont guéri. Zeus a alors repris le combat contre Typhon et cette fois il a réussi à gagner en lui jetant la Sicile. La tradition populaire veut que Typhon soutient la Sicile, en fait, son corps est positionné avec la tête vers l'est, les pieds vers l'ouest et les deux bras tendus perpendiculairement au corps le long de l'axe nord-sud: Typhon soutient Messine avec sa droite main, Pachino avec la gauche, Trapani repose sur ses pieds et le cône de l'Etna est à droite sur sa bouche, tourné vers le haut. Chaque fois qu'il se fâche, Tifeo fait vomir le feu et la lave de l'Etna et chaque fois qu'il essaie de se libérer de la captivité, la terre tremble, déclenchant des tremblements de terre.

Zeus jette la foudre sur Typhon, hydrie chalcidienne à figures noires, 550 avant JC, Staatliche Antikensammlungen - Munich (Source: Wikipedia).

«Immense sur les membres d'un géant s'étire l'île de Trinacria: sous son poids énorme, elle tient Tifeo, qui avait osé aspirer aux sièges des célestes, écrasé.

Il est vrai qu'il se débat et a du mal à se relever, mais il est au-dessus de sa main droite Peloro, près de l'Ausonia, au-dessus de la gauche vous, Pachino Lilibeo il presse ses jambes, au-dessus de sa tête leEtna et Typhon, allongé sur le fond avec sa bouche en colère, fait éruption de lave et vomit des flammes.

Souvent il essaie d'enlever la croûte qui l'opprime et de secouer les villes et les montagnes: alors la terre tremble et même le roi des morts craint que le sol se brise, qu'un gouffre révèle ses secrets et que la lumière éclate semez parmi les ombres, la terreur et le chaos. "[2]

Le mythe du registre du TBI de la région de la Sicile

La Région Sicile est entrée dans le Mythe de Tifeo - Typhon dans le registre LIM (Lieux d'identité et de mémoire) - Lieux de dieux et de divinités mineures.

Lieux indiqués sur le TBI:

  • Volcan Etna
  • Capo Passero (Pachino, province de Syracuse)
  • Capo Peloro (Messine)
  • Capo Lillibeo (Marsala, province de Trapani)

[1] Ovide - Les métamorphoses - Cinquième livre

[2] Ovide - Les métamorphoses - Cinquième livre

Sicile Heritage Award 2013 - d'après une idée d'Ignazio Caloggero:

Insertion de la carte: Ignazio Caloggero

Contributions d'information: Ignazio Caloggero, Région de Sicile


  • 1 Immortels
    • 1.1 Dieux et déesses majeurs
    • 1.2 Dieux primordiaux ou primitifs
    • 1.3 Titans
    • 1.4 Géants, hécatonchirs et autres
      • 1.4.1 Géants
      • 1.4.2 Autres géants et monstres
    • 1.5 Concepts personnifiés
    • 1.6 Divinités chthoniques
    • 1.7 Divinité de l'eau
    • 1.8 Divinité de l'air et du ciel
    • 1.9 Divinité des bois
    • 1.10 Divinités agricoles
    • 1.11 Divinité de la santé
    • 1.12 Autres divinités
  • 2 mortels
    • 2.1 Demi-dieux
    • 2.2 Héros
    • 2.3 Héroïnes
    • 2.4 Voyants et devins
    • 2.5 Amazones
  • 3 Articles liés
  • 4 Liens externes

Les Grecs ont créé des images de divinités à plusieurs fins. Un temple en abritait souvent une statue et était souvent décoré de scènes en bas-relief ou en haut-relief. Leurs images ont été présentées sur des sarcophages, des fresques, des mosaïques, des pièces de monnaie, des alabastres, des amphores ou d'autres céramiques, où des scènes mythologiques étaient représentées, ainsi que dans la littérature et d'autres arts.

Les trois divinités les plus importantes sont: Zeus (père et roi des dieux, dernier fils du titan Cronos, frère de Poséidon et d'Hadès et premier par ordre d'importance), Poséidon (frère de Zeus et d'Hadès et roi des mers, 2e en importance) et Hadès (frère de Zeus et Poséidon, seigneur des Enfers et 3e en importance).

Grands dieux et déesses Modifier

Roi des enfers, de la mort, du remords et du ressentiment. Sa femme est Persephone. Ses symboles ou attributs sont le sceptre, le trône, un vase (un kantharos ou une patera), le casque reçu en cadeau des cyclopes avec le don d'invisibilité dans l'ombre, une peau de loup et le chien à trois têtes Cerbère. . Les animaux qui lui sont sacrés sont le loup, le serpent et la chouette. Il était l'un des trois fils de Cronos et Rhéa qui, dans la division des trois royaumes entre les trois frères (Poséidon, Zeus et Hadès), obtint celui des enfers. En tant que divinité chthonique, cependant, sa place dans l'Olympe est ambiguë. Selon la plupart des traditions, Zeus lui a interdit l'accès à l'Olympe. Dans les religions à mystère et la littérature athénienne, il apparaît sous le nom de Pluton (Πλούτων, "l'homme riche"), et le nom Hadès ou Avernus est donné à son royaume. En fait, les Romains l'ont traduit par Pluton ou aussi Dis Pater (Say).

Déesse de l'amour, de la beauté, du désir, de la fertilité et du plaisir charnel. Bien que mariée à Héphaïstos, elle eut plusieurs amants, parmi lesquels les plus connus sont Ares, Adonis et Anchises. Elle a toujours été représentée comme une belle femme et est la déesse qui apparaît le plus souvent nue ou à moitié nue. Les poètes apprécient son sourire et son rire. Parmi ses symboles, on trouve des roses et autres fleurs, des coquillages, de la nacre et du myrte. Les animaux qui lui étaient sacrés étaient des colombes et des moineaux. Son correspondant dans la mythologie romaine est Vénus.

Dieu de la musique, des arts, du savoir, des soins, de la prophétie, de la beauté masculine, du tir à l'arc et du soleil. Il est le fils de Zeus et Leto et a une sœur jumelle, Artemis. En tant que frère et sœur, ils ont été identifiés au soleil et à la lune et ont tous deux utilisé des arcs et des flèches. Dans les mythes plus anciens, il est en concurrence avec Hermès, son demi-frère. Dans les sculptures, il est représenté comme un très beau garçon, sans barbe et aux cheveux longs, avec un physique idéal. En tant que perfectionniste, il pourrait être cruel et destructeur, et ses amours sont rarement heureux. Par exemple, la cour inutile de la nymphe Daphné, toutes deux victimes d'Eros qui l'avait frappé d'une flèche d'amour (pour le punir de sa vanité) et elle d'une de haine. Elle a été transformée en laurier et donc Apollon adorait les feuilles et les porte souvent (couronnes de laurier, qui étaient également portées par les athlètes grecs), portant également une lyre. Il apparaît souvent en compagnie de muses. Les animaux qui lui sont sacrés comprennent les chevreuils, les cygnes, les cigales, les faucons, les corbeaux, les renards, les souris, les loups et les serpents. Toujours dans la mythologie romaine, il s'appelait Apollo.

Dieu de la guerre, des effusions de sang et de la violence. Fils de Zeus et d'Héra, il était représenté comme un jeune homme imberbe, portant souvent un casque ou une lance ou une épée, nu ou habillé en guerrier. Homer le décrit comme peu fiable, humoristique, optimiste, contrairement à Athéna, qui a plutôt une stratégie et un contrôle en temps de guerre. Les animaux qui lui sont sacrés sont le vautour, le serpent venimeux, le sanglier et les corbeaux qui gardaient son temple. Son correspondant romain est Mars, mais il était considéré comme l'ancêtre du peuple de Rome et représentait généralement plus adulte.

Vierge déesse de la chasse, de la nature, des animaux, de la forêt et de la lune, protectrice des filles, des vierges et de l'accouchement sans douleur. Plus tard, il était associé à l'arc et aux flèches. Elle était la fille de Zeus et de Leto, et était la sœur jumelle d'Apollon. Elle est souvent représentée comme une jeune femme, vêtue d'un chiton court dont la jupe dépasse ses genoux et porte un arc et un frisson avec elle. Ses symboles incluent des lances de chasse, une demi-lune à la tête, des fourrures, des cerfs et d'autres animaux sauvages. Les animaux qui lui sont sacrés, en plus du cerf, comprennent les ours, les sangliers, les chiens et autres animaux des bois. Son correspondant romain est Diana.

Vierge déesse de l'intelligence, de la paix, des arts manuels, de la stratégie militaire (ou de l'aspect le plus noble de la guerre, contrairement à Ares, qui traitait des aspects les plus brutaux et les plus pervers), des artefacts et de la sagesse. Selon la plupart des traditions, il est né de la tête de Zeus, déjà formée et armée. Elle était représentée portant un casque à écusson, armé d'un bouclier et d'une épée, avec une égide sur une longue robe. Déesse "aux yeux glauques" (bleus, brillants), ou en tout cas avec une lumière spéciale et des éclairs de ruse. Il a protégé des héros grecs comme Ulysse ou Diomède et la ville d'Athènes (nommée en son honneur). Ses symboles sont l'olivier et la chouette. La déesse romaine correspondante est Minerva.

Déesse des céréales, de la flore, de l'agriculture, de la récolte, de la croissance et de la nutrition. Elle est la fille de Cronos et Rhea et la soeur de Zeus, de qui elle avait Perséphone. Il était l'une des divinités majeures des mystères éleusiniens, où son pouvoir sur le cycle de vie des plantes symbolise le passage de l'âme humaine de la vie à l'au-delà. Elle était représentée comme une femme mûre, souvent avec une couronne, un paquet d'herbes et une torche. Ses symboles sont la corne d'abondance, l'oreille, le serpent ailé et le lotus avec la tige. Les animaux qui lui sont sacrés sont les porcs et les serpents. La divinité romaine correspondante est Cérès.

Dieu du vin, des fêtes, de la folie, du chaos, de l'ivresse, de la drogue et de l'extase. L'origine vient de l'ancien Chios, qui était sa maison. Il a été représenté comme un vieil homme avec une barbe ou un garçon mignon et efféminé aux cheveux longs. Ses symboles incluent un thyrse (bâton avec une pomme de pin sur le dessus), une tasse à boire, des grappes de raisin et une couronne de lierre. Il est souvent la compagnie d'un thiasus, une procession d'assistants qui comprend des satyres, des ménades (ou bacchantes) et son tuteur silène. Selon certaines versions, sa femme était Ariane, abandonnée par Thésée sur l'île de Naxos et retrouvée par le dieu. Les animaux qui lui étaient sacrés étaient des dauphins, des tigres, des guépards, des ânes et des serpents. Étant né mortel, même fils de Zeus, pour avoir inventé le vin, les dieux décident de le récompenser en lui accordant un trône sur Oimpo, où il remplacera Hestia. Un autre nom de son était Bacchus, avec lequel il sera repris parmi les Romains.

Dieu du feu, de la métallurgie et de l'artisanat. Fils de Zeus et d'Héra, ou d'elle seule, il est le forgeron des dieux, époux d'Aphrodite. Généralement représenté comme un homme avec une barbe, un marteau, une enclume ou des pinces, parfois à califourchon sur un âne. Les animaux qui lui étaient sacrés étaient l'âne, mais aussi le chien de garde et la grue. Parmi ses créations figuraient les armes d'Achille. Si dans la mythologie grecque Héphaïstos utilisait le feu comme force créatrice, chez les Romains il était un dieu plus terrible, aux pouvoirs destructeurs et associé aux volcans, comme l'atteste également son nom romain Vulcain.

Reine des dieux et déesse du mariage, femmes adultes, héritage, rois et empires. Elle est l'épouse et la sœur de Zeus, fille de Cronos et Rhea. Elle était généralement représentée dans une attitude royale, à l'âge adulte, portant un diadème et un voile couvrant sa tête, tenant parfois une tige de lotus. Bien qu'elle fût la déesse du mariage, Zeus lui était très infidèle et cela lui causa de la jalousie et une soif de vengeance. Par exemple, quand il l'a trahie avec Alcmena, dont Heracles est né, elle a persécuté ce dernier avec un travail acharné et l'a finalement rendu fou. Une autre histoire dit qu'il l'a adopté et nourri. Les animaux qui lui étaient sacrés étaient la vache, le paon et le coucou. À Rome, elle était connue sous le nom de Juno.

Dieu des frontières, des voyages, des communications, des échanges commerciaux, des langues et de l'écriture, protecteur des voyageurs, des vagabonds et des voyageurs. Fils de Zeus et de Maia, il était le messager des dieux et un psychopompe qui accompagnait les âmes des défunts dans l'au-delà. Il était représenté comme un jeune homme athlétique sans barbe, mais aussi comme un vieil homme barbu avec un énorme phallus. Ses symboles comprennent un caducée, des sandales à ailes, un pétase ou un autre chapeau de voyage. Les animaux qui lui étaient sacrés étaient la tortue, le coq et le vautour. Le correspondant romain Mercure était plus étroitement lié au commerce.

Vierge déesse du foyer et de la chasteté, protectrice des foyers. Elle est la fille aînée de Rhéa et Cronos, soeur de Zeus, de Poséidon, Hadès, Héra et Déméter. Pas toujours identifiable dans l'art grec, elle apparaît comme une femme humble à la tête recouverte d'un voile. Ses symboles sont le foyer, le cercle, la maison, le cœur et le pot. Dans certaines histoires, elle abandonne sa place parmi les Olympiens au profit de Dionysos. Dans la mythologie romaine, cela correspond à Vesta, qui a plutôt un rôle plus important, également pour l'institution des vestales.

Dieu de la mer, des rivières, des lacs, des inondations, des tsunamis et des tremblements de terre. Il est le fils de Cronos et Rhéa, frère de Zeus, Hadès, Héra, Estia et Déméter. Règle sur l'un des trois royaumes, en tant que roi des mers et des eaux. Dans les représentations classiques, il est considéré comme un homme mûr, de construction robuste, avec une barbe voyante et tenant un trident. Les animaux qui lui sont sacrés sont le cheval et le dauphin. Son mariage avec Amphitrite est représenté par une procession triomphale (Tritone est né d'eux). Certains récits disent qu'il a eu une liaison avec Medusa, dont Pegasus est né, qui est sorti pendant que Persée lui a coupé la tête. Ses symboles sont le trident, le cheval (Poséidon et Athéna se sont battus pour l'Attique: Poséidon a créé le cheval de l'écume de la mer, Athéna l'olivier de la terre après une longue réflexion, les Athéniens ont proclamé Athéna vainqueur), le dauphin, le poisson et le taureau. Son correspondant romain est Neptune.

Roi et père des dieux, il est le chef de l'Olympe, dieu du ciel, du temps, du tonnerre et de la foudre, de la loi, de l'ordre et de la justice. Il est le plus jeune fils de Cronos et Rhea et a détrôné son père de lui-même, acquérant le pouvoir du ciel. Il est représenté avec des attributs royaux, une silhouette robuste avec une barbe sombre. Ses symboles sont le sceptre, la foudre (son arme, selon les mythes capable de jeter la foudre à la volonté de la divinité) et la foudre. Les animaux qui lui sont sacrés sont l'aigle et le taureau. Son correspondant romain est Jupiter, également chef suprême des autres dieux.

Dieux primordiaux ou primitifs Modifier

Nom grec ancien Nom italien Description
Χάος (Le chaos) le chaos Le rien dont tout vient. Décrit comme un vide.
Χρόνος (Chrònos) Chrono Dieu du temps, à ne pas confondre avec Cronos, chef des titans.
Γαῖα (Gaia) Gaea Personnification de la Terre, mère des titans.
Ὕπνος (Hýpnos) Hypno Personnification du sommeil.
Τάρταρος (Tártaros) Tartre Dieu de la partie la plus profonde et la plus sombre du monde souterrain.
Θάλασσα (Thálassa) Thalassas Elle aussi personnification de la mer et épouse de Pontus.
Νύξ (Nýx) Nuit Déesse de la nuit.
Οὐρανός (Ūranòs) Uranus Personnification du ciel.
Ἔρεβος (Érebos) Erebus Personnification des ténèbres.

Titans Modifier

Les titans sont moins représentés dans l'art grec que les Olympiens.

Temi, du temple de Nemesis (vers 300 avant JC).

Athéna regarde Prométhée en train de créer des humains (3e siècle après JC).

Nom grecNom italienDescription
Les douze titans
Κοῖος (Kòios)PDGTitan de l'intellect et axe du ciel autour duquel tournent les constellations.
Κρεῖος (Krèios)CryoLe moins représenté des douze titans est le père d'Astreo, Pallante et Perse.
Κρόνος (Crónos)ChronoChef des Titans, qui détrôna son père Uranus et fut à son tour détrôné par son fils Zeus. A ne pas confondre avec Chronos, dieu du temps.
Ὑπερίων (Hyperíōn)HyperionTitan de lumière. Avec Teia, il est le père d'Elio (soleil), Selene (lune) et Eos (aurore).
Ἰαπετός (Iapetós)IapetusTitan de la mortalité et père de Prométhée, Épiméthée, Menénius et Atlas.
Mνημοσύνη (Mnēmosýnē)MnémosineTitane de la mémoire et du souvenir, mère des neuf muses.
Ὠκεανός (Ōkeanós)océanTitan de rivière qui tourne tout autour de la terre et est la source de toute l'eau courante.
Φοίβη (Phòibē)PhoebeTitane de l'esprit spirituel et de la prophétie, épouse du PDG.
Ῥέα (Rhéā)ReaTitaness de la fertilité, de la maternité et des montagnes. Elle est la soeur et l'épouse de Cronos, mère de Zeus, Hadès, Poséidon, Héra, Déméter et Hestia.
Τηθύς (Tēthýs)ThétisTitane d'eau douce, mère des rivières, des sources, des ruisseaux, des ruisseaux, des fontaines et des nuages.
Θεία (Thèiā)TeiaTitaness de la vue et la lumière brillante du ciel bleu. Elle est l'épouse d'Hyperion et la mère d'Elio, Selene et Eos.
Θέμις (Thémis)ThèmesTitaness de la loi et de l'ordre divins.
Autres titans
Ἀστερία (Asteríā)AstérieTitaness d'oracles nocturnes et d'étoiles filantes.
Ἀστραῖος (Astràios)AstréeTitan du crépuscule, des étoiles, des planètes et l'art de l'astrologie.
Ἄτλας (Atlas)AtlasTitan forcé par Zeus à porter le ciel sur ses épaules. Il est le fils d'Iapetus.
Αὔρα (Aura)AuraTitaness de la brise et de l'air frais du petit matin.
Κλυμένη (Clyménē)ClimèneTitaness de la renommée, de la reconnaissance et de l'infamie. Elle est l'épouse d'Iapetus.
Διώνη (Diṑnē)DioneTitaness de l'Oracle de Dodona.
Ἥλιος (Hḕlios)héliumTitan du soleil et gardien des serments.
Σελήνη (Selḕnē)SeleneTitaness de la lune.
Ἠώς (Ēṑs)EosTitaness de l'aube.
Ἐπιμηθεύς (Epimēthèus)ÉpiméthéeTitan des doutes et père des excuses.
Εὐρυβία (Eurybíā)EuribiaTitane de la maîtrise des mers et épouse de Crio.
Εὐρυνόμη (Eurynómē)EurinomeTitane de la rosée et des pâturages, mère des trois Charites de Zeus.
Λήλαντος (Lḕlantos)LelantoTitan de l'air et la capacité de chasser et de s'attaquer. C'est la partie masculine de Latona.
Λητώ (Lētṑ)LatoneTitaness de la maternité et mère des jumeaux Artemis et Apollo.
Μενοίτιος (Menòitios)MeneniusTitan de rage violente, d'action soudaine et de mortalité humaine. Tué par Zeus.
Μῆτις (Mḕtis)MetiTitane de bons conseils, avertissements, planification, ruse, compétence et sagesse. Mère d'Athéna.
Ὀφίων (Ophíōn)OphionPrédécesseur de Titan qui, dans certaines versions du mythe, régnait sur la Terre avec sa femme Eurinome, avant que Kronos ne l'élimine. Une autre histoire le décrit comme un serpent né de «l'œuf du monde».
Πάλλας (Pállas)PallanteTitan du métier de la guerre. Tué par Athéna lors de la Titanomachie.
Πέρσης (Pérsēs)PerduTitan de destruction.
Προμηθεύς (Prométhée)ProméthéeTitan de prévoyance et de bons conseils, créateur de la race humaine.
Στύξ (Stýx)StyxTitaness de la rivière submergée Styx, personnification de la haine.

Giants, Hecatonchirs et autres Modifier

Géants Modifier

Les géants étaient les fils de Gaea (Terre), nés du sang qui s'est épanoui quand Uranus (le Ciel) a été castré par leur fils titan Cronus, qui a combattu la gigantomachie, une guerre avec les Olympiens pour la suprématie du cosmos. Ils comprennent:

  • Agrio (Ἄγριος), tué par les Moirae.
  • Alcyoneus (Ἀλκυονεύς), tué par Heracles.
  • Anatto (Ἀνάττος), père géant (mais pour un fils) d'Asterius.
  • Asterius (Ἀστέριος), géant lidique tué par Milet.
  • Chtonio (Χθόνιος).
  • Clitium (Κλυτίος), tué par Hécate avec des torches.
  • Encelade (Ἐγκέλαδος), tué par Athéna, enterré sous l'Etna.
  • Ephialtes (Ἐφιάλτης), selon la Bibliothèque (Pseudo-Apollodore) aveuglé par les flèches d'Apollon et d'Héraclès.
  • Eurimedonte (Εὐρυμέδων), l'un des rois des géants et père de Péribée.
  • Eurytus (Εὔρυτος), tué par Dionysos avec son thyrse.
  • Gration (Γρατίων), tué par Artemis.
  • Hippolyte (Ἱππόλυτος), tué par Hermès alors qu'il portait un casque qui le rendait invisible.
  • Leo (Λέων), possible géant, tué par Heracles.
  • Mimante (Μίμας), tué par Héphaïstos ou, selon d'autres, par Zeus ou Ares.
  • Pallante (Πάλλας), tuée par Athéna qui a utilisé sa peau pour construire sa propre égide.
  • Polybotes (Πολυβώτης), tué par Poséidon.
  • Porphyre (Πορφυρίων), l'un des chefs des géants, tué par Zeus.
  • Toante (Θόων), tué par les Moirae.


Typhon (Tifeo) - divinité grecque


The Giants, illustration Gustave Dorи, Divine comedy, Inferno, canto XXXI

Typhon ou Tifeo fils de Gaea et Tartarus était un géant et dans la mythologie grecque, il était la personnification du vent du sud et était le père de tous les vents les plus sanglants et des monstres les plus horribles. En fait, il a généré le Sphinx, le Jardin, le Lion, le Nemeus, le Cerbère, l'Hydre de Lerne et la Chimère.

Il avait été conçu par la mère Gaea avec l'intention de détrôner Zeus contre qui elle était en colère parce qu'il avait emprisonné les Titans (voir mythe "La naissance du monde"). En fait, Typhon a attaqué Zeus à l'Olympe à la vue de laquelle tous les dieux se sont enfuis en se transformant en animaux. Seul Zeus resta et lui fit face mais il fut vaincu par lui et emprisonné dans une grotte en Cilicie après avoir coupé les tendons de ses poignets et chevilles. Hermès, cependant, réussit à le guérir et à le libérer. Zeus a alors repris le combat contre Typhon et cette fois il a réussi à gagner en lui jetant la Sicile.

Typhon était représenté comme un monstre avec une centaine de têtes de dragon et était beaucoup plus grand que n'importe quelle montagne existante.

Typhon est monté sur le mont Olympe et a tellement effrayé les dieux qu'ils se sont transformés en animaux et ont fui en Égypte (où ils allaient donner naissance au culte local des dieux animaux). Ainsi furent transformés les dieux:
Zeus est devenu un bélier,

  • Poisson Aphrodite,
  • Crow Apollo,
  • Chèvre Dionysos,
  • C'était une vache blanche,
  • Artémis un chat,
  • Ares un sanglier,
  • Hermès un ibis,
  • Hadès un chacal,

Pan ne transforma que sa partie inférieure en poisson et se cacha dans une rivière.
Zeus a été durement réprimandé par sa fille Athéna, qui lui a rappelé à quel point le sort de l'humanité dépendait de lui. Les deux divinités prirent ainsi également des proportions gigantesques et affrontèrent le monstre du mont Casio, à la frontière de l'Égypte. Dans le premier combat très dur, Athéna a été assommée en quelques instants, mais immédiatement après que Zeus a pu repousser Typhon avec un éclair puissant, puis l'assommer avec une faux. Mais lorsque le roi des dieux s'approcha pour porter le coup décisif, Typhon lui arracha l'arme des mains et le blessa gravement, puis l'emprisonnant dans une grotte en Cilicie. Hermès et Pan se sont alors précipités pour sauver Zeus. Pan effraya le monstre avec ses cris, tandis qu'Hermès libéra Zeus de prison et le guérit. Le dieu atteignit l'Olympe, prit la tête de son char ailé et se mit à chasser le géant, surpris par sa réaction. Une première bataille violente eut lieu sur le mont Nisa et une seconde en Thrace, où Typhon, désormais incontrôlable, tenta d'arrêter Zeus en lui lançant des montagnes entières, mais à chaque fois le Dieu le frappa sans relâche avec la foudre. Finalement, Typhon a fui vers l'ouest et est arrivé en Sicile, il a tenté une défense désespérée en soulevant toute l'île pour la lancer contre le roi de l'Olympe. À ce stade, Zeus lança au géant un dernier éclair très puissant qui le frappa en entier. Typhon a perdu son emprise et a été écrasé sous l'île qui s'est effondrée sur lui.


La légende d'Encelade sur les origines de la Sicile et de l'Etna

Dans cette bataille je 24 géants entraîné par Alcioneo ils ont dû résister à la foudre et aux rochers lancés par les dieux.

Il y avait aussi parmi les géants Encelade, fils de Gaea (représentant la terre), qui pendant les étapes de la bataille pour tenter de fuir les adversaires a été frappé et coulé par un énorme rocher de forme triangulaire lancé par déesse Athéna en plein centre de la méditerranée.

Cette rocher de la forme triangulaire dans le mythe d'Encelade représente le Sicile avec Encelade qui s'est coincé sous le poids au milieu de la Méditerranée.

le corps du géant était couverte par l'île avec les jambes jointes vers le promontoire de Chef Lilibeo (Marsala), le buste au centre sous la ville de Enna, les bras face aux promontoires de Capo Peloro (Messine) et Chef moineau (Pachino-Syracuse) et la tête avec la bouche positionnée juste en dessous duEtna.

La légende raconte que leactivité volcanique deEtna est causée précisément par souffles enflammés del Gigante est toujours bloqué et que les tremblements de terre continus sont causés par la tentative d'Encelade de quitter le sous-sol.

Le mythe de Tifeo sur la formation de la Sicile et de l'Etna

Autre Légende similaire, basée sur les origines de l'Etna et de l'île, est celle de Typhon (ou Typhon), fils de Gaea (ainsi qu'Encelade et les autres géants) qui a tenté de se racheter de la défaite précédente contre les dieux.

Cette fois, la bataille entre Typhon, un géant à l'apparence monstrueuse (beaucoup s'approchent d'un dragon à cent têtes), e Zeus risqué d'être gagné par le premier. le Roi de l'Olympe, en fait, il a été sauvé par l'intervention de Hermès et Pan qui, après une bataille, le remit sur pied.

Une autre intervention précieuse a été celle du Moiré (les Klothes, représentants du destin) qui, après avoir Tifeo rafraîchi avec des fruits généralement destinés aux mortels, affaibli le géant qui a été blessé par un Zeus revigoré sur le mont Emo.

Typhon il a commencé à s'échapper mais a été arrêté pendant son évasion par Zeus, juste en Sicile, qu'il emprisonné sous l'île, toujours avec la même position déjà représentée par le mythe d'Encelade: les bras et les jambes tournés vers le trois promontoires de l'île et de l'embouchure sous leEtna (sur la photo, vous pouvez bien voir).

Deux légendes fascinantes qui, en plus d'aborder l'aspect mythologique des origines de la Sicile, ont tenté depuis l'Antiquité d'expliquer les éruptions et les mouvements telluriques près de l'Etna.


Gigantomachie [modifier | modifier la source]

Typhon (テ ュ ポ ン, Typhon ? ), également appelé Tifeo, est un dieu, le dernier des géants nés de Gaïa et de Tartare, dont le corps avait été mis en pièces par Athéna et dont la volonté avait été emprisonnée sous l'Etna a brièvement pris possession du corps de Mei, absorbe par la suite le le cosmos d'Agrio et de Toante les tuant puis passe dans le corps d'Encelade, assumant un aspect puissant. Dieu d'apparence asymétrique (la moitié du corps brûle le feu, l'autre moitié est traversée par un vent impétueux et des éclairs de lumière bleue), son Adamas est en onyx, une couleur sombre, qui "pousse et recouvre la chair comme un ongle des doigts ".

Après avoir absorbé les restes du cosmos des trois géants, ses enfants tués par les chevaliers d'Athéna sont sur le point de prendre possession de son vrai corps donné naissance par Echidna (semblable à un fœtus avorté sans tête d'une pierre précieuse plus transparente que le cristal, un diamant de couleur foncée), mais il est détruit par les flammes de Ailes du phénix de Phoenix avant de réussir dans son intention.

Furieux, le dieu est confronté à Mei qui parvient à l'emprisonner avec lui dans la cage suspendue du temps fermée par le sceau d'Athéna.

Il n'a pas de techniques de combat ni de coups spéciaux, mais une simple effusion de fureur divine (flammes d'un poing, éclairs d'un autre, tempête qui coupe le rocher des coups de pied, énergie impétueuse de la bouche et mortelle des yeux, avec laquelle il coupe les jambes. par Mei juste en regardant).


TYPHON: géant monstrueux de la mythologie grecque, qui a lutté avec Zeus pour la domination du monde.
Lorsque Zeus a vaincu les Titans et les a enfermés dans le Tartare ou lorsque les Olympiens ont vaincu les Géants, Gaea (la Terre Mère) s'est vengée avec Tartarus dans la grotte de Coricia en Cilicie et a engendré le plus jeune de ses enfants, Typhon: le plus grand monstre qui jamais vu la lumière du soleil. Dalle cosce in giпїЅ era tutto un groviglio di serpenti e le sue braccia che, allargate coprivano cento leghe in ogni direzione, avevano innumerevoli teste di serpenti in luogo di mani. La sua orrenda testa d'asino toccava le stelle, le sue ampie ali oscuravano il sole, fiamme uscivano dai suoi occhi.
Quando si lanciпїЅ all'assalto dell'Olimpo, gli dпїЅi fuggirono terrorizzati in Egitto dove si travestirono da animali: Zeus divenne un ariete, Apollo un corvo, Dioniso un caprone, Era una vacca bianca, Efesto un bue, Artemide un gatto, Afrodite un pesce, Ares un cinghiale, Ermete un ibis e cosпїЅ via. Soltanto Atena non si mosse e rimproverпїЅ Zeus per la sua codardia finchпїЅ il sommo dio, riassumendo le sue vere sembianze, scagliпїЅ da lontano dei fulmini contro Tifone e, lottando a corpo a corpo, l'abbattпїЅ con il medesimo falcetto di cui s'era servito per castrare Urano. Ferito e ululante, Tifone si rifugiпїЅ sul monte Casio, e colпїЅ il mostro, che era soltanto ferito, avvolse Zeus nelle sue mille spire, gli strappпїЅ il falcetto e dopo aver tagliato i tendini delle sue mani e dei suoi piedi lo trascinпїЅ nella grotta di Coricia. Nascose i tendini di Zeus in una pelle d'orso e li affidпїЅ alla custodia di Delfine, sua sorella, un mostro per metпїЅ donna e per metпїЅ serpente.
La notizia della sconfitta di Zeus sparse il panico tra gli dпїЅi, ma Ermete e Pan si recarono segretamente alla grotta di Coricia, dove Pan terrorizzпїЅ Delfine con un improvviso orribile urlo, mentre Ermete abilmente sottraeva i tendini per rimetterli nelle membra di Zeus che ritornпїЅ sull'Olimpo e, salito su un carro trainato da cavalli alati, inseguпїЅ di nuovo Tifone scagliando folgori. Tifone era andato sul monte Nisa, dove le tre Moire gli offrirono frutti effimeri facendogli credere che gli avrebbero ridonato forza, mentre invece lo predisponevano a sicura morte. Tifone raggiunse poi il monte Emo in Tracia e, accatastando le montagne l'una sull'altra, le fece rotolare verso Zeus che, protetto da una cortina di folgori, riuscпїЅ a salvarsi mentre le montagne rimbalzavano indietro su Tifone, ferendolo in modo spaventoso. I fiumi di sangue sgorgati dal corpo di Tifone diedero al monte Emo il suo nome. Il mostro volпїЅ poi in Sicilia, dove Zeus pose fine alla sua fuga schiacciandolo sotto il monte Etna, che da quel giorno sputa fuoco.
Si attribuisce a Tifone la paternitпїЅ di vari mostri ch'egli generпїЅ da Echidna, figlia di Calliroe e di Crisaore, e cioпїЅ Cerbero, il cane infernale a tre teste l'Idra, serpente acquatico dalle molte teste che viveva a Lerna la Chimera, capra che sputava fiamme, con la testa di leone e la coda di serpente la Scrofa di Crommione l'avvoltoio che torturпїЅ Prometeo Ladone, il drago che sorvegliava i pomi d'oro delle Esperidi Ortro, il cane a due teste di Gerione, che giacque con la propria madre e generпїЅ in lei la Sfinge di Tebe e il Leone Nemeo.

TINDAREO: re di Sparta, figlio di Ebalo o di Periere e della naiade Batia o di Gorgofone.
Alla morte di Ebalo, Ippocoonte, fratellastro di Tindareo, lo scacciпїЅ da Sparta insieme col fratello Icario, benchпїЅ taluni dicano che Icario fosse d'accordo con Ippocoonte. Tindareo riparпїЅ presso il re Testio in Etolia, del quale sposпїЅ piпїЅ tardi la figlia Leda lo aiutпїЅ in alcune imprese di guerra infine partecipпїЅ a una spedizione di Eracle contro Ippocoonte e i suoi dodici figli. Dopo la conclusione vittoriosa di questa impresa, Tindareo riconquistпїЅ il trono di Sparta. Leda gli diede molti figli: Elena era figlia di Zeus e lo erano anche i Dioscuri, Castore e Polideuce le altre figlie, Clitemnestra, Timandra, Filonoe e Febe, erano figlie di Tindareo.
Quando Tieste uccise Atreo, Agamennone e Menelao si rifugiarono a Sparta dove Tindareo diede loro in spose rispettivamente Clitemnestra ed Elena e li aiutпїЅ a riconquistare il regno di Micene per Agamennone, il maggiore dei fratelli. Clitemnestra era in realtпїЅ giпїЅ sposata a Tantalo, re di Pisa e figlio di Brotea, ma Agamennone lo uccise insieme al figlio e la sposпїЅ. La mano di Elena era stata chiesta, a causa della sua grande bellezza, da tutti i piпїЅ importanti principi greci. In veritпїЅ Teseo di Atene l'aveva giпїЅ portata via da Sparta con l'intenzione di sposarla, ma non era ancora in etпїЅ da marito (aveva infatti dodici anni appena) e l'eroe l'aveva affidata a sua madre Etra nel villaggio attico di Afidna. I fratelli di Elena, i Dioscuri, erano perпїЅ giunti a salvarla. Ora tutti i pretendenti alla sua mano giunsero a Sparta e Tindareo si trovпїЅ nella grave difficoltпїЅ di fare la sua scelta. Consigliato da Odisseo sacrificпїЅ un cavallo e chiese a tutti i pretendenti di giurare che avrebbero accettato l'uomo scelto, chiunque egli fosse, e che avrebbero protetto i suoi diritti coniugali. Fu proprio questo giuramento che piпїЅ tardi spinse i principi greci a partecipare alla guerra di Troia per togliere Elena a Paride.
Tindareo diede Elena a Menelao, fratello di Agamennone, i cui doni si dimostrarono i piпїЅ ricchi e premiпїЅ Odisseo aiutandolo a conquistare la mano di sua nipote, Penelope, figlia di Icario.
Un triste fato tuttavia incombeva sul matrimonio di Elena e Menelao: anni prima mentre stava sacrificando agli dпїЅi, Tindareo si era stupidamente scordato di Afrodite che si vendicпїЅ giurando di rendere famose per i loro adulteri le tre figlie del re. Infatti, Clitemnestra tradпїЅ il consorte con Egisto, Elena con Paride e Deifobo e Timandra, la quale aveva sposato Echemo, re dell'Arcadia, con Fileo figlio di Augia.
Tindareo aveva perduto i suoi figli, i Dioscuri, nella battaglia contro Ida e Linceo, chiamпїЅ Menelao a Sparta e gli affidпїЅ il regno. Secondo Euripide visse abbastanza a lungo da accusare Oreste, figlio e uccisore di Clitemnestra, davanti all'Areopago di Atene del delitto di matricidio, o nella stessa Argo, davanti al tribunale del popolo.
Fu uno di coloro che Asclepio risuscitпїЅ da morte ed era onorato come eroe a Sparta.


Video: Arès, Le Dieu de la Guerre Mythologie Grecque